/misc
Navigation

Encore un cas de brutalité policière impuni...

Coup d'oeil sur cet article

Vous avez sans doute déjà vu ces images révoltantes à la télé ou sur le web... celles de l’arrestation d’Éric Garner, 43 ans, un père de famille africain américain de Staten Island.

Le verdict inacceptable à l’endroit du policier de New York responsable de sa mort est tombé mercredi. Mais l’affaire remonte au 17 juillet.

Soupçonné de vente illégale de cigarettes dans la rue, Garner est plaqué par terre par plusieurs policiers blancs. L’un d’entre eux, Daniel Pantaleo, le saisit par le cou pour l’immobiliser au sol. Une pratique pourtant interdite au sein du corps de police new-yorkais.

« Je ne peux pas respirer» se plaint à plusieurs reprises Garner, qui est  obèse et asthmatique. Garner perd connaissance. Son décès est déclaré à l’hôpital. Le médecin légiste chargé de l’enquête conclut à un homicide.

Malgré ces faits accablants, que fait la justice américaine? Elle décide de ne PAS inculper le policier Pantaleo. Des manifestations de colère éclatent dans la Big Apple. Le mouvement est suivi dans d’autres grandes villes américaines.

Cette décision d’un grand jury de Staten Island tombe moins de deux semaines après l’acquittement tout aussi choquant de Darren Wilson,  un autre policier blanc qui, lui, a tué à bout portant Michael Brown, un adolescent noir non armé à Ferguson au Missouri au mois d’août.

Le message que les Américains envoient au monde entier? Qu’aux États-Unis, la vie d’un Noir vaut moins que celle d’un autre aux yeux des policiers blancs. Que devant la justice américaine, les droits des Noirs ne sont pas égaux à ceux des autres citoyens... Odieux. Le procureur général Eric Holder vient de décréter une enquête indépendante.

Après Pantaleo, Warren (et peut-être aussi le policier Timothy Loehmann qui a abattu le 22 novembre un jeune Noir de 12 ans,  «armé» d’un pistolet jouet dans un parc de Cleveland en Ohio – la justice n’a pas encore tranché dans son cas), combien d’autres policiers vont-ils encore s’en sortir «blancs comme neige»?

Eric Garner laisse derrière lui une femme et six enfants qui ne passeront pas les Fêtes avec leur père.  Son arrestation a été filmée par un passant. Au cas où vous n’auriez pas encore vu ces images révoltantes, vous pouvez le faire ici:

24 commentaire(s)

Michael Garant dit :
4 décembre 2014 à 9 h 31 min

Brutalité?.........................un meurtre carrément. Il faut aussi savoir que depuis 1994, New York a banni les prises au cou pour éviter justement ce genre de choses.

Denis dit :
4 décembre 2014 à 9 h 42 min

Est-ce que l'IACP (International Association of Chiefs of Police ) s'est prononcée ? Ce serait intéressant.

Guy Beaudry dit :
4 décembre 2014 à 10 h 20 min

Et dire que ce gouvernement dont fait parti le procureur général (Atorney general) aura le culot de reprocher à d'autres pays leur teneur en matière de droit de la personne (Civil rights). Si ce n'était pas si tragique, ce serait drôle.

martine dit :
4 décembre 2014 à 10 h 23 min

On vient de voir un meurtre en direct. L'auteur doit être poursuivie pour homicide. Dans toute société qui se respecte; personne n'est au dessus des lois; aucune exception. Bref, ce policier inconscient, immature et vraiment cave, DOIT répondre de ses gestes criminels. On est imputable de nos actions; qu'on ne cesse de dire. Donc, appliquons la loi.

Regis dit :
4 décembre 2014 à 11 h 09 min

C'est la police qui a un problème et je ne suis pas sûr que ça concerne seulement les noirs.

Dans tous les pays, ça doit être la même chose, on dirait que lorsqu'ils leurs donnent leurs badges de policiers. ils leurs confèrent la garantie de perfection en même temps.

ils ne peuvent plus jamais se tromper, peu importe les lois existantes et ce qu'ils font, l'important c'est qu'ils ont l'adoubement de policier et la carte de monopoly "sortez de prison gratuitement" dans leur poche.

La première chose à faire pour en venir à une paix permanente, c'est de reconnaitre qu'il a deux parties impliquées, le citoyen lambda et le policier. Déjà, il faudrait qu'il y ait un rassemblement conséquent des citoyens contre les agissements des policiers, ce qui n'est pas demain la veille avec le niveau de je-m'en-foutisme qui règne dans nos sociétés.

Après il faudrait que les deux parties (policiers et citoyens) reconnaissent que quand tu es un policier, tu as beaucoup plus d'occasions d'errer et de ne pas respecter des lois que le citoyen normal parce que tu es toujours dans des confrontations qui te mettent les nerfs à bout je suppose.

De ce constat, on pourrait par exemple, trouvé un coefficient qui s'appliquerait sur un geste posé par un policier par rapport au citoyen ordinaire. Mais les policiers seraient jugés par un tribunal ordinaire par des gens qui sont portés à les excuser parce qu'ils font le même métier qu'eux.

Jonathan Gagné dit :
4 décembre 2014 à 11 h 10 min

Légalement parlant, Darren Wilson n'a pas été acquitté. Un Grand jury a décidé de ne pas porter des accusations à son endroit car la preuve n'était pas jugée assez solide. Nuance.

Richard Marquis dit :
4 décembre 2014 à 11 h 25 min

Brutalité c'est vite dit, pour avoir brutalitée, il faut etre brutal, quand je regarde le video, je vois plus un bete accident qui aurait pu etre évité avec un "Comment puis-je vous aidez Monsieur L'agent"...

Regis dit :
4 décembre 2014 à 11 h 26 min

Oups ! il me manque un mot. Je voulais dire "juges par un tribunal ordinaire et pas par des gens qui (...) font le même métier"

MarcR dit :
4 décembre 2014 à 11 h 29 min

Oui, un très dangereux crrriminel vendant, oh my god, de dangereuses cigarettes de contrebande ! Vite, on saute dessus. Le plus révoltant est une autre vidéo prise de l'intérieur ou dans l'entrée d'un commerce où on voit les policiers regarder l'homme gisant inconscient et agonisant, toujours menotté, NE TENTER AUCUN ACTE de réanimation, cardiaque et/ou respiratoire. Ils le regardent comme on regarde un chien écrasé et se disant Oh shit ! Typique de beaucoup de policiers américains, on tire et on pense après. Ou se lancent dans des poursuites automobiles à haut risque pour attraper un voleur d'auto ou un imbécile ayant brûlé un feu rouge. Mentalité de cowboys, de justiciers intouchables. Aussi stupides que les "crrriminels". Pathétique. Only in USA.

francois450 dit :
4 décembre 2014 à 11 h 33 min

Et si ce monstre de 400lbs se serait laissé arrêté sans faire de vagues, sans gesticuler et résister???????????

Serge Lepage dit :
4 décembre 2014 à 11 h 43 min

Vous avez raison, Mme Bégin. C'est totalement odieux. Partout sur la planète, des policiers s'en tirent trop facilement après avoir brutalisé et/ou tué des citoyens, parfois à 5 ou 6 contre 1, et ici même au Canada et au Québec, sans avoir vraiment essayé d'utiliser tous les moyens à leur disposition, comme la négociation, mais aux États-Unis, malheureusement, et même avec un président de couleur, on se croirait encore dans les années 1960.5

Pascal Roy dit :
4 décembre 2014 à 11 h 46 min

Mme Esther Bégin Quand un policier vous demande de mettre vos main derrière votre dos et il vous dit que vous etes en etas d arrestation...vous devez obéir. Clairement dans votre exemple si dessus, l individus résiste a son arrestation. Avec votre article vous propager la grogne, de façon inutile, contre les policiers...qui vous protége, MMe Begin.

oeildelynx dit :
4 décembre 2014 à 11 h 51 min

Il n'avait qu'à obéir

Souvent les noirs refusent de se faire arrêter. Il vendait ou pas? Pourtant, quand cela est arrivé à Pointe au Pic au Québec dans le cadre d'une manifestation de la CSN, on n'a pas crié au racisme. Avec un "beef" comme celui là , on ne veut sirtout pas le lâcher.

par contre tirer sur un jeune noir de 12 ans qui joue avec un pistolet jouet, INACCEPTABLE

Nelson dit :
4 décembre 2014 à 12 h 10 min

Le video montre que la personne à ouvert et étiré ses bras, en résistant que les policiers s'approchent à lui......il ne collaborait pas avec la police.

Les policiers ont le devoir de le maitriser, pour éviter que se blesse, qui blesse les policiers, et blesse le publique.

Facile se tourner de dos, avec les mains jointes, se faire attacher, et laisser les policiers faire son travail, l'arrêter et l'amener au poste de police.

IL EST UNE OBLIGATION de collaborer avec les autorités.

Assez idiot en plus résister à plusieurs policiers armés qui peuvent devenir craintifs si on résiste, et intervenir brusquement.

Il peut arriver mais il est rare que les policiers aillent peur et interviennent brusquement avec des suspect qui collaborent et se tiennent tranquille.

Les policiers se font poignarder, tirer dessus, tabasser, lancer des autos sur eux, et....de temps en temps, tuer.

Il ne faut pas oublier que le travail des policiers est souvent violent et on s'attend d'eux qui agressent et tuent, au besoin. On les paie pour ça.

Même des suspect non armés---comme Villanueva---peuvent être dangereux si attaquent les policiers et les arrachent les armes à feu, ce qu'arrive à l'occasion.

pascal dit :
4 décembre 2014 à 12 h 28 min

Dans le cas de Garner/Pantaleo, totalement d'accord, il y a abus de force et de pouvoir et le cas aurait dû aller aux tribunaux, Pantaleo est responsable de la mort de Garner, Homicide Involontaire selon moi.

Mais franchement Esther, dans le cas de Michael Brown, avant d'écrire de telles sotises, prend le temps d'analyser la preuve qui est disponible facilement sur internet en passant... et depuis quand un homme de 18 ans est considéré adolescent? Il y avait justification pour le policier d'utiliser la force selon les preuves, tu devrais faire un peu de recherche! Michael Brown n'était pas un ange comme sa famille essaye de le décrire.

Pour le cas du jeune garçon, je trouve ça affreux mais c'est difficile de juger la situation. Qui peux sincèrement dire qu'ils n'auraient pas agi de la même façon face à cette situation...c'est évident que le policier pensait que c'était un arme que le jeune avait.

Si tu veux faire des recherches, sur internet et tu trouveras plusieurs cas aux EU de policiers noirs tuant des personnes blanche comme neige! Seule différence, CNN et FOX ne sautent pas sur ces histoires, pas assez d'intérêt.

Richard Garneau dit :
4 décembre 2014 à 12 h 30 min

Pourquoi les policiers ont encore due en arriver la ? Serait-ce que notre ami a refuser d'optemperer et qu'il a plutôt choisi la confrontation ? Une personne non obèse sans problème respiratoire serait-elle décédé durant cet intervention ?

Une personne qui a compris qu'il faut se soumettre a l'autorité reste normalement en vie et en assez bonne santé pour pouvoir ensuite poursuivre le ou les policiers si il n'est pas d'accord avec leurs agissement.

Pour l'instant le pattern se répète et ne plaise a Mme Bégin, le résultat final seras bien souvent toujours le même.

Vous voulez résister, confronter, argumenter, good, mais sachez qu'il y a un prix a payé, quelquefois ca ce résume a une tape sur les doigt, quand d,autres fois ce pourrait etre votre derniere fois. Pensez y, qu'avez vous a gagner a résister et a refuser de suivre les directives, vous croyez que les policiers vont juste lever les épaules et dire tant pis comme votre maman en vous laissant faire tout ce que vous voulez ?

Pout terminer il n'est pas mort parce qu'il était noir, et ca mme Bégin vous le savez tres bien

Vlad dit :
4 décembre 2014 à 13 h 17 min

Encore une fois on fait le procès de tout le monde exepter les policiers qui ont etouffe cet homme a mort a 5 contre 1.

carlos dit :
4 décembre 2014 à 14 h 03 min

À Montréal arrive aussi que des policiers tuent des itinérants, des passants et même des enfants. Donc, on est pas mieux que nos voisins !

Antihéros dit :
4 décembre 2014 à 14 h 49 min

Garner n'était pas armé. La prise de strangulation utilisé pas le policier est illégale dans la ville de New-York depuis de nombreuses années car considérer trop dangereuse. Le tout est filmé. Même l'ex-instructeur en chef de la police academy du NYPD s'est dit surpris qu'aucune accusation ne soit porté contre le policier en entrevu hier à CNN.

Guy Desjardins dit :
4 décembre 2014 à 17 h 05 min

Ce n'est pas nouveau. Les policiers se protègent entre eux. Aux USA , je crois que les autorités policières jouent avec le feux. Au moins si c'était un tribunal qui jugeait. Au Québec c'est la même chose. Lorsqu'un policier est suspendu ont lui donne son salaire en entier plus les pensions et primes. Selon moi, c'est des vacances payées par les citoyens. Pourquoi, reçoivent'ils des cadeaux plutôt qu'une punition pour ne pas avoir respectés leurs propres lois. Un autre cadeau que les syndiqués reçoivent mais n'en parlent pas.

nicole dit :
4 décembre 2014 à 19 h 13 min

Nous vivons dans un etat de droit, et la decision de ne pas inculper les policiers (New York et Ferguson) a ete prise par des jures (citoyens comme vous et moi). Je vous rappelle qu'au Quebec, dans les affaires criminelles, la decision est encore prise par 12 jures. Remettez vous en cause toutes leur decisions. Si oui, alors faisons un debat de societe sur la question, si non, pourquoi les jures "quebecois" seraient superieurs aux jures americains. Encore un 2 poids, 2 mesures.

André le Géant dit :
5 décembre 2014 à 0 h 31 min

Le véritable message, c'est que les policiers peuvent faire n'importe quoi, à n'importe qui, n'importe comment pour quelque raison que ce soit. C'est pourquoi certains policiers ne se gênent pas pour violenter les citoyens; ils se savent intouchables.

Denis Richard dit :
5 décembre 2014 à 6 h 59 min

Combien de citoyens abatus au Québec depuis 20 ans ?????

Même on a tué à travers une porte un poseur de tapis qui était au repos dans un Motel à Rock Forest etc etc.

Un livre et ça presse sur ce qui se passe au Québec avec notre police....

Jean Rousseau dit :
5 décembre 2014 à 8 h 10 min

Cessons d'idolatrer ceux qui enfreignent les lois.

Les médias sont dangereux; ils mettent à l'avant plan l'exception au lieu de la règle, le sensationnalisme au profit du gros bon sens, la couleur d'un homme au lieu de sa stature imposante. Nos parents ne nous ont-ils pas instruis à ne pas faire tout ce que cet homme a fait? Le résultat est triste certe mais Eric Garner fût maitre de son destin et en a choisis la fin.

Un ami vivant en Virginie me confiait qu'en Février trois hommes noirs avaient kidnappé un policier blanc, l'avait forcé à retirer tout son argent dans un ATM pour ensuite l'exécuter dans un boisé; en aviez vous entendu parler? -Non

Auriez vous fait mieux pour arretter un homme de 6pieds3 et 350livres? Non

Pourquoi n'ont-ils pas utilisé le pistolet électrique? Probablement parce qu'ils n'en n'ont plus en raison de l'exception au lieu de la règle, du sensationnalisme au profit du gros bon sens; De tout ce que la presse mets de l'avant pour faire de l'argent.

Finalement, bravo à tous les citoyens qui se lèvent chaque matin et qui maintiennent le statu quo. Ceux qui respectent les lois et encouragent leurs proches à le faire.