/entertainment/music
Navigation
Roch Voisine | Olympia de Montréal

Tournée Movin'on maybe: Retour aux racines pour Roch Voisine

Roch Voisine a foulé les planches de l'Olympia de Montréal.
Photo Joël Lemay / Agence QMI Roch Voisine a foulé les planches de l'Olympia de Montréal.

Coup d'oeil sur cet article

Avec une simplicité et une sincérité désarmantes, Roch Voisine a débuté la première Montréalaise de sa tournée anglophone, vendredi soir, à l'Olympia de Montréal, en arrivant seul sur scène, seulement accompagné de sa guitare.

Après avoir interprété son succès Be Myself, il a annoncé qu'il allait faire une exception en racontant ces histoires en français durant la soirée, vu la quantité de francophones dans la salle.

Trois musiciens polyinstrumentistes l'ont ensuite rejoint, ainsi qu'une sublime violoncelliste, pour la chanson Living Out My Dreams et le classique Kissing Rain.

Il apparaît évident que le chanteur ne s’exprime pas avec la même intimité lorsqu'il chante en anglais. Une proximité plus subtile se crée avec son public, et on sent qu'il est prêt à se laisser davantage aller.

«Les gens sont toujours surpris, mais j’écris très peu en français, a-t-il avoué en entrevue, quelques minutes de monter sur scène. J’écris d’abord mes chansons en anglais et, ensuite, elles sont adaptées en français. Quand je chante en anglais, il y a un intermédiaire de moins dans le message, c’est plus intime.»

On a ensuite pu entendre quelques grands succès comme Ste-Annie, Am I Wrong, Oochigeas, I'll Always Be There, ainsi que deux titres de son dernier album anglophone, Catch Me et I Will Remain.

Le dépouillement de la scène conjugué à la proximité de Roch, et son humour lorsqu'il se trompe d'anecdote, donnait parfois l'impression aux spectateurs d'assister à un concert privé.

Mois de décembre oblige, le chanteur a aussi ponctué la soirée avec deux chansons de Noël, Christmas Tree, qui étaient sur son album de Noël en 2000, et Merry Christmas.

Vers la fin de la soirée, Roch a finalement fait plaisir à tous les francophones de la salle en interprétant Hélène. «Je la chante tout le temps partout. Même dans l’Ouest canadien, les gens ont parfois appris à parler en français avec cette chanson. Et comme je ne fais qu’une chanson en français, autant faire celle-là.»

Roch Voisine est de retour à l'Olympia de Montréal, ce samedi 6 décembre.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.