/sports/fighting
Navigation
Pascal | Bolonti

Une pesée sans histoire pour Jean Pascal et Roberto Bolonti

SPO-BOXE-JEAN-PASCAL-BOLONTI
Photo agence qmi, joël lemay Roy Jones Jr. s’est interposé entre Jean Pascal et Roberto Bolonti, après la pesée offcielle.

Coup d'oeil sur cet article

Comme prévu, Jean Pascal et Roberto Bolonti ont fait le poids, hier, lors de la pesée en prévision du gala qui se tiendra ce soir au Centre Bell.

Le Québécois a affiché un poids de 179,6 lb alors que son adversaire a fait osciller la balance à 179 lb. La limite contractuelle avait été fixée à 180 lb.

Après avoir enfilé leurs vêtements, Bolonti et Pascal se sont regardés dans le blanc des yeux avant de voir Roy Jones Jr s’interposer. Toutefois, le tout s’est déroulé de façon très civilisée.

L’ancien champion du monde WBC des 175 lb sait qu’il ne peut pas se permettre une contre-performance. S’il s’inclinait à la surprise générale, il pourrait dire adieu à son combat de championnat du monde contre Sergey Kovalev, prévu en mars prochain.

Absent important

Pour la première fois de sa carrière, Pascal montera sur le ring, alors que son entraîneur Marc Ramsay ne sera pas à ses côtés.

Ce sera plutôt Russ Anber et Roy Jones Jr. qui auront la tâche de lui prodiguer des conseils dans le feu de ­l’action.

«C’est sûr que ce sera un peu bizarre et je crois qu’il y aura un petit vide dans mon coin, a admis Pascal plus tôt cette semaine. Toutefois, je suis bien entouré et je compte sur une bonne équipe.

«Je ne me plains pas et je crois que c’est une bonne chose que Marc soit avec ­David Lemieux étant donné qu’il a beaucoup moins ­d’expérience que moi.»

Avant de partir pour New York, le clan Pascal a tenu une réunion afin que tout le monde soit à la même page et que chacun connaisse bien son rôle pour l’affrontement de ce soir.


Selon certains sites de paris sportifs, Jean Pascal devrait gagner facilement contre Roberto Bolonti. Il est favori à 10 contre 1 pour son duel de 10 rounds.

Jeudi, le nouveau protégé d’InterBox a posé un beau geste en amenant la légende Roy Jones Jr. au gymnase Underdog. Il a fait plusieurs heureux.

Dans un autre ordre d’idées, Andrew Gardiner a repris l’entraînement. L’ancien ­adversaire d’Eleider Alvarez avait subi deux commotions cérébrales lors de ses derniers combats et on se demandait s’il serait en mesure de remonter sur le ring.

 

Commentaires