/entertainment/tv
Navigation
Bebye là là!

Belle liberté pour Élizabeth Duperré

Élizabeth Duperré
Photo Julie Artacho Enceinte d'une petite fille avec le comédien de O' Benoît Drouin-Germain, Élizabeth Duperré a adoré son expérience de jeu avec l'équipe du Bebye là là!.

Coup d'oeil sur cet article

La comédienne native de La Baie, Élizabeth Duperré, a pris grand plaisir à contribuer à la dernière édition de la revue humoristique régionale Bebye là là! qui sera lancée le 18 décembre.

«Comment refuser? lance celle qui a quitté la région, en 2000, pour étudier en théâtre musical au cégep de Sainte-Thérèse. L’équipe du Bebye là là! s’est adaptée à mon horaire pour que je puisse prendre part à l’aventure au mois d’août dernier. Pour eux, ça les aide et pour moi, ça permet de sortir des sentiers battus et de toucher à des trucs moins conventionnels. C’est vraiment un beau terrain de jeu où on peut se laisser aller et improviser», explique Élizabeth Duperré.

Au total, on pourra voir l’actrice s’activer dans deux sketches de la mouture finale de la revue humoristique du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le premier sketch sera une parodie d’une publicité d’assurance et l’autre traitera de l’épineux dossier de l’antenne de Vidéotron qui crée des remous chez les citoyens de Saint-Fulgence. «L’équipe du Bebye là là! est très ouverte aux propositions et ce ne sont pas des journées très ardues. Dans le sketch de l’antenne de Vidéotron, je joue un personnage improvisé», ajoute celle qui a aussi fait partie de la distribution de la série Comment survivre aux week-ends de 2009 à 2012.

Les Fêtes en région

Ne pouvant être au lancement officiel du Bebye là là!, le 18 décembre à la salle François-Brassard du cégep de Jonquière, la comédienne compte bien se reprendre pour le regarder sur internet, en famille, à La Baie, durant le temps des Fêtes. «Mon père est un des propriétaires de la Laiterie de La Baie. Ma mère et lui ont un condo à La Baie, mais notre maison familiale est plutôt sur le bord du lac Otis. Je viens dans la région pour me ressourcer une fois par saison. Chez nous, c’est comme une famille italienne. Tout le monde débarque et on se fait des gros repas. Dans le temps des Fêtes, on se glisse et je vais même faire de la motoneige. C’est pas moi qui conduit par exemple. Je m’assois derrière mon père», ricane-t-elle.

Enceinte d’une fille

De plus, les Fêtes, cette année, revêtiront un caractère spécial et magique puisqu’Élizabeth attend une petite fille avec son conjoint, depuis trois ans, le comédien Benoît Drouin-Germain. C’est lui qui joue le méchant Laurent dans la série O’ de TVA. «Notre bébé est attendu pour le 14 février. Ça adonnait bien parce qu’en décembre et janvier, il ne se passe jamais grand-chose dans les tournages. Tu peux faire une publicité ou une voix, mais ça prend pas plus d’une journée dans ton horaire», mentionne celle qui reviendra sur scène en août.

«On m’a offert le rôle d’Abigail dans la comédie musicale Les Sorcières de Salem. On devrait certainement aller en région, car c’est près de 70 représentations. Disons que, d’ici là, j’aurai le temps d’apprivoiser la bête avec mon chum qui ne s’est rien pris non plus l’été prochain. Pour ce qui est de Mémoires vives, je ne sais pas actuellement si mon personnage reviendra», informe Élizabeth Duperré, littéralement comblée.

«Je suis très excitée de ce qui s’en vient dans ma vie personnelle et professionnelle. Un bébé, ça met les choses en perspective et Benoît et moi sommes très heureux de ça», termine-t-elle.

 
Commentaires