/news/politics
Navigation

Amphithéâtre: un party d’ouverture d’un mois

Amphithéâtre: un party d’ouverture d’un mois
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les fêtes d’ouverture du nouvel amphithéâtre en septembre 2015 vont durer un mois, a révélé la Ville de Québec mardi.

Le vice-président du comité exécutif de la ville, Jonatan Julien, a laissé tomber l’information mardi matin en entrevue à CHOI-FM. Le maire Labeaume a été contraint de confirmer par la suite.

«Ça ressemble à ça, a dit Régis Labeaume, en marge du comité plénier sur le budget 2015. On va faire ça le plus long possible. Notre objectif c’est qu’il y ait un maximum de monde qui puisse le visiter.»

La Ville planifie une ouverture pour le grand public avec des visites guidées. M. Labeaume a indiqué, par exemple, que la municipalité pourrait accueillir spécialement les travailleurs du chantier et les bénévoles de la ville.

L’administration municipale planche parallèlement sur «un gros party» d’ouverture et a réservé 500 000 $ pour souligner en grand l’inauguration de l’amphithéâtre le 15 septembre.

Évoquant le Colisée Pepsi, M. Labeaume a mentionné hier que la Ville «essaye de voir actuellement pour faire le maximum de hockey mineur et de ligues de garage». Selon le maire, «tout le monde veut aller (y) jouer. C’est la folie».

LNH : le maire discret

Le maire Labeaume est demeuré discret dans le dossier du retour des Nordiques. Il a dit être bien au fait des interventions du président et chef de la direction de Québecor, Pierre Dion, qui est à la réunion des gouverneurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) en Floride.

Le maire a rappelé que M. Dion est sur place pour discuter de la télédiffusion des matchs et non d’une possible expansion. «C’est quand même un gros partenaire de la Ligue nationale. TVA et Rogers font faire des sous aux propriétaires. Quand tu es en affaires avec quelqu’un, tu veux plus le connaître et je présume que ça doit aider», a-t-il dit.

Le maire n’a pas voulu soulever les passions en spéculant sur les chances de Québec de ravoir une équipe. «On fait les démarches qu’on a à faire de façon ordonnée. Je ne sais plus quoi vous dire!», a-t-il lancé.

Il a aussi refusé de commenter la décision de l’éventuel propriétaire d’une nouvelle franchise à Las Vegas, William Foley, qui va évaluer l’intérêt du marché en vendant des abonnements saisonniers virtuels.

— Avec la collaboration de Taïeb Moalla