/opinion/blogs/columnists
Navigation

Therrien aura un heureux problème sur les bras

pratique du canadien
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Si j'étais à la place de Lars Eller, j'aurais des fourmis dans les jambes. Le grand Danois doit avoir hâte de revenir au jeu et de reprendre sa place au centre du troisième trio.

Car David Desharnais a offert une bonne performance, lors de la victoire contre les Kings, au centre d'une ligne d'attaque complétée par Pierre-Alexandre Parenteau et Brandon Prust.

Lorsqu'Eller sera prêt à revenir au jeu après avoir soigné sa blessure, Michel Therrien se retrouvera avec un heureux problème sur les bras.

Où placera-t-il Desharnais? Sera-t-il tenté de le remettre au sein du premier trio?

J'en doute car le Canadien aurait tout avantage à accorder un essai de quelques semaines à Alex Gachenyuk en compagnie de Max Pacioretty et de Brendan Gallagher.

Le hic, c'est qu'Eller n'aime pas jouer à la position d'ailier. Il ne s'en cache pas, d'ailleurs.

Et je ne crois pas que Desharnais serait à l'aise dans un rôle d'ailier.

Therrien se retrouve aujourd'hui avec de meilleures cartes en main pour bâtir son attaque.

Jiri Sekac joue de mieux en mieux (quatre points, dont deux buts,à ses trois derniers matchs) tandis que Sven Andrighetto (trois points en trois matchs) a rapidement démontré qu'il peut être productif dans la LNH.

Ces deux nouveaux-venus forment un bon trio aux côtés du vétéran Tomas Plekanec.

Même la quatrième ligne d'attaque n'est pas piquée des vers avec Dale Weise et Michaël Bournival sur les ailes, avec un centre expérimenté comme Manny Malhotra, le maître des mises en jeu.

Le Canadien disputera trois matchs cette semaine contre les Hurricanes, les Ducks et les Sénateurs.

Il aura la chance d'amasser de précieux points au classement avant d'amorcer le voyage du temps des Fêtes.

Logiquement, il devrait récolter quatre points sur une possibilité de six, car les Ducks forment une puissante machine.

Il sera intéressant de voir comment Therrien placera ses pions sur l'échiquier, lorsqu'Eller sera en mesure d'effectuer un retour au jeu, possiblement pour le match de samedi prochain, ou au plus tard le 23 décembre, à Uniondale.