/entertainment/comedy
Navigation

Mike Ward ne l’a pas eu facile en Europe

Mike Ward
Photo d'archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Si vous pensez que les humoristes québécois ont la vie facile au Québec, attendez de voir ce qui est arrivé à Mike Ward en Europe, dans un nouveau documentaire lancé cette semaine sur le web.

Si vous pensez que les humoristes québécois ont la vie facile au Québec, attendez de voir ce qui est arrivé à Mike Ward en Europe, dans un nouveau documentaire lancé cette semaine sur le web.

Voilà déjà un bon moment que Mike Ward songeait sortir un documentaire sur la vie de tournée. C’est à la suite de la proposition de son ami réalisateur Louis Delisle que l’humoriste a décidé de filmer son aventure européenne, en octobre 2013.

«Je voulais que l’on voie la vraie vie d’humoriste, avec les bons et les moins bons côtés, dit-il. Ces temps-ci, au Québec, tout le monde fait des documentaires qui ont l’air d’infopubs. Et ils disent qu’ils sont populaires en Europe, alors que ce n’est pas le cas du tout.»

Le roi de Barcelone

En 12 jours, Mike s’est rendu en Suisse, en Espagne, en Allemagne, aux Pays-Bas et en France. L’un des moments les plus déconcertants survient lorsqu’il découvre la salle où il doit jouer à Barcelone. «On aurait dit qu’on était dans une Casa grecque!» lance-t-il en riant.

C’est parce qu’il aime se mettre en danger et jouer devant un public qui n’est pas acquis que Mike Ward tient à retourner se produire dans de telles conditions.

Mais c’est aussi après cette tournée européenne qu’il a pris la décision de ne plus jouer en français à l’extérieur du Québec. «J’aime mieux jouer en anglais dans ces marchés-là, car ils comprennent les références.»

Les DVD sont dépassés

Le documentaire est en vente uniquement sur le web, un procédé que l’humoriste avait déjà essayé, durant trois semaines, avec son spectacle Mike Ward s’eXpose. «Quand j’avais fait ça, j’étais sûr qu’on allait lancer une mode au Québec, mais personne n’a suivi, dit-il. Aux États-Unis, tous les humoristes sortent leur spectacle uniquement sur le web. Là-bas, lancer ton spectacle sur DVD, c’est comme sortir un VHS ici. Ce n’est même pas le futur. C’est le présent. Mais au Québec, on a peur de 1000 affaires.»

Le film Mike Ward Le Docu est disponible au coût de 7 $ (taxes incluses) au www.mikewardledocu.com.