/finance/news
Navigation

Faire de l’argent avec sa maison ou son appart!

Coup d'oeil sur cet article

Après la mode du time sharing, où vous achetiez du temps sans être jamais propriétaire d’un bien immobilier, puis de l’échange de maisons, où pendant que vous occupez la maison de gens à l’étranger, ce sont eux ou d’autres, qui passent leurs vacances dans la vôtre.

Après la mode du time sharing, où vous achetiez du temps sans être jamais propriétaire d’un bien immobilier, puis de l’échange de maisons, où pendant que vous occupez la maison de gens à l’étranger, ce sont eux ou d’autres, qui passent leurs vacances dans la vôtre.

Le nouveau courant est de faire la location à court et à moyen terme de votre maison ou de votre appartement. Par exemple, vous avez cet étudiant qui a un appartement bien situé qui profite du Grand prix de Montréal pour le louer 1000$ à des touristes de passage pour quatre jours. Dans cet exemple, notre étudiant va vivre chez sa copine ou retourne chez ses parents pour ces quelques jours.

Gens en visite

De leur côté, les gens en visite bénéficient d’un appartement plus spacieux qu’une chambre d’hôtel avec toutes les commodités, dont une cuisine complète. Autre exemple, vous avez des gens, professeurs, entrepreneurs ou infirmiers pour ne citer que ceux-là qui prennent un congé sabbatique de quelques mois, voire d’un an. Pourquoi ne pas alors en profiter pour en tirer un revenu? De cette façon, les propriétaires peuvent partir l’esprit en paix sachant que leur propriété sera occupée et donc mieux protégée contre le vol ou le vandalisme. Les occupants prennent alors en charge l’entretien léger tel que ramasser le courrier ou arroser les plantes. De leur côté, les locataires temporaires, en plus de profiter pour leur séjour d’une maison avec tout le confort que cela suppose, paieront moins cher qu’une chambre d’hôtel à 150$ ou plus la nuit, ce qui revient à 4 500$/ mois (150$ x 30 jours).

Mise de fonds faible

La location court terme existait déjà depuis quelques années dans le marché des condos. La nouveauté vient des gens qui loue un appartement (ou plusieurs), bien situé. Ils achètent ensuite des meubles abordables et le nécessaire comme s’ils allaient y habiter et le remettent en location à court terme pour empocher la différence. La mise de fonds se limite à quelques milliers de dollars pour meubler et équiper le logement, ce qui peut être revendu si l’expérience s’avérait non-concluante.

Des sites Internet spécialisés, tel que airbnb, existent pour assurer le lien entre les locateurs et les locataires. La commission de l’intermédiaire tourne autour de 20%. Le temps de réponse aux courriels doit être très rapide, soit un maximum de 6 heures. Lorsque l’unité est confortable, bien décorée et près de l’action, la cote attribuée par les usagés augmentera lui permettant de remonter dans la liste.

Martin Provencher, est spécialiste en immobilier, auteur de cinq livres et propriétaire des projets de développement domiciliaires La Seigneurie du Moulin et Le Faubourg de la Seigneurie.


Inconvénients

►Taux de roulement élevé ce qui exige du temps

► Concurrence provenant de ceux qui loue sans déclarer les revenus

► Concurrence directe pour le hôteliers qui éprouvaient déjà des difficultés.

Avantages

► Investissement de départ minime pour commencer en immobilier

► Revenus intéressants