/finance/business
Navigation

Fermeture sauvage de l'usine Mueller Canada à 5 jours de Noël

x
Photo Agence QMI Les employés de la fonderie Mueller à Saint-Jérôme sont sous le choc après avoir appris que l'usine fermait ses portes.

Coup d'oeil sur cet article

La compagnie Mueller Canada a annoncé à ses employés la fermeture de son usine de Saint-Jérôme, jeudi après-midi, laissant sur le carreau 71 employés «sous le choc».

La direction de l’entreprise, une fonderie spécialisée dans la fabrication de couvercles d’aqueduc en fonte, en a fait l’annonce à ses travailleurs, vers 15 h 30, selon le syndicat des travailleurs.

Après l’annonce, la direction leur a demandé de quitter immédiatement les lieux de travail.

Les employés «sont sidérés et sous le choc», a indiqué la représentante du syndicat Unifor Diane Mimeault. «C’est franchement sauvage comme manière de faire, car nullement l’employeur ne nous a avisé», a-t-elle ajouté.

Pas plus tard que la semaine dernière, syndicat et employeur signaient le renouvellement de la convention collective. Cette fermeture survient un mois après que les employés syndiqués aient accepté à 94 % un nouveau contrat de travail de trois ans. L'employeur avait reculé sur la presque totalité de ses demandes.

«Se faire dire que l’usine ferme, une semaine avant les fêtes, on était vraiment sous le choc», a exprimé le travailleur Sylvain Gauthier, la gorge nouée.

Pour un autre travailleur ayant accumulé 31 ans de service, Michel Brière, l’annonce a eu l’effet «d’un coup de masse dans le visage.»

Des agents de sécurité ont été embauchés pour surveiller l’usine, et les travailleurs ne pouvaient pas récupérer leurs effets personnels vendredi.

La direction de la cie ne voulait pas commenter la fermeture, mais selon des sources, les actifs auraient été vendus à une usine concurrente américaine.  TVA Nouvelles a pu voir des équipes se promener dans la cour de l’usine, jetant un coup d’œil aux stocks.

Le député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau, qui s’est rendu sur place, a interpellé le gouvernement Couillard.

«C’est tout à fait inacceptable. Ce n’est pas une façon de procéder. On ne devrait pas accepter ce genre de situation, ce genre de circonstance», a-t-il affirmé à TVA Nouvelles.

Le syndicat entend mettre sur pied un comité de reclassement avec Emploi Québec le plus tôt possible afin de soutenir les travailleurs.

Mueller Canada fait partie du groupe Mueller Co., une filiale de Mueller Water Products d’Atlanta, en Géorgie. L’usine de Saint-Jérôme, qui fait 55 000 pieds carrés, était la seule usine de fabrication du groupe au pays.

Pour l’exercice 2013, Mueller Water Products (MLI) (NYSE), qui est coté à la Bourse de New York, a réalisé des profits de 40,8M$ US, après plusieurs années de pertes, sur un chiffre d’affaires d’un peu plus de 1,1G$ US.