/news/politics
Navigation

Policiers de Montréal: traitement de faveur ?

Policiers de Montréal moins pénalisés par la loi 3 sur les régimes de retraite

bloc Police Montreal SPVM policier
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers de la Ville de Montréal seront moins pénalisés que ceux des autres villes par le projet de loi 3 sur les régimes de retraite des employés municipaux.

Les policiers de la Ville de Montréal seront moins pénalisés que ceux des autres villes par le projet de loi 3 sur les régimes de retraite des employés municipaux.

Les prestations de retraite des policiers de Montréal seront de 10 % plus élevées que celles de leurs collègues des autres villes du Québec, stipule le projet de loi 3 adopté le mois dernier à l’Assemblée nationale.

La Fraternité des policiers de Montréal a convaincu le gouvernement d’accorder cet avantage en plaidant que son régime de retraite était capitalisé à 108 % au 31 décembre 2013. Le régime de retraite des policiers de Montréal serait un des rares à être en surplus.

La loi 3 consiste à établir un partage à 50-50 des cotisations aux régimes de retraite des employés municipaux et à réduire la facture annuelle pour les municipalités. Le coût des régimes de retraite sera ramené de 28 % de la masse salariale de chaque municipalité à 20 % pour les policiers et à 18 % pour les autres employés.

Dans la situation actuelle, les employés cotisent à hauteur de 8 % et les villes payaient le solde de 20 %. Les cotisations des employés vont donc augmenter.

Modification « politique »

La disposition touchant les régimes de retraite en surplus est passée inaperçue. «Cette modification est politique parce qu’elle ne se justifie pas», a confié une source proche du dossier qui a demandé à taire son nom.

Le projet de loi 3 amenait le principe que tous devaient être traités à égalité, signale notre source. Il y aura au moins une exception: les policiers de Montréal.

«Est-ce normal de décider, parce qu’on est en surplus à une date précise [le 31 décembre 2013] que pour les 50 prochaines années on va avoir un meilleur régime de retraite? Si le régime revenait en déficit, l’avantage de 10 % serait maintenu», a confié notre source.

«Un assouplissement a été apporté pour prendre en compte les efforts qui ont été faits par certains régimes. À la police de Montréal le régime a été bien administré», a expliqué Jean-Félix Lévesque attaché politique du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

La Fraternité des policiers de Montréal s’est refusée à tout commentaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.