/news/politics
Navigation

Commission Charbonneau : Le Parti Québécois blâmé

Commission Charbonneau : Le Parti Québécois blâmé
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Après le parti Libéral, le Parti Québécois pourrait à son tour être blâmé par la Commission Charbonneau.

Après le parti Libéral, le Parti Québécois pourrait à son tour être blâmé par la Commission Charbonneau.

Selon ce que rapporte La Presse, le PQ a été prévenu que dans son rapport final, la juge France Charbonneau pourrait le condamner notamment pour avoir sollicité et obtenu du financement d'entreprises et de firmes de génie. La Commission aurait répertorié des pratiques de financement sectoriel et le recours à des prête-noms de la part du Parti Québécois, qui aurait d’ailleurs reçu au début du mois, un préavis par le huissier en ce sens.

Les reproches faits par la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction remontraient à la période couverte par le rapport Moisan, en 2006. Le juge Jean Moisan avait alors reproché au PQ d'avoir obtenu 96 400$, entre 1995 et 2000, de la part de l'entreprise Groupaction, au coeur du scandale des commandites.