/news/currentevents
Navigation

Il donne sa luxueuse maison à sa femme

Accusé de fraude et de corruption, un ex-cadre de SNC-Lavalin cède sa maison à sa femme

Coup d'oeil sur cet article

 

Sami Bebawi en quelques dates
1999
Nommé président de la SOCODEC, la filiale construction de SNC-Lavalin
2006
Prend sa retraite de SNC-Lavalin
2007
Achète la résidence du 3438, Stanley, à Montréal
2012
Transfère la maison à la fiducie Sami Bebawi
Janvier 2014
Sami Bebawi est accusé de fraude et corruption
2014
La fiducie Sami Bebawi cède la propriété à sa femme

Un ancien cadre de SNC-Lavalin recherché par la police a récemment cédé sa luxueuse résidence à sa femme. Sami Bebawi, qui vivrait aujourd’hui en Égypte, menait un grand train de vie si l’on se fie aux photos de la maison mise en vente pour 2,9 millions $.

La maison, qui compte six chambres, trois salles de bain, trois salles d’eau, un sauna, une cave à vin et un ascenseur privé, a été cédée par la fiducie de propriétés Sami Bebawi à Marie-Claude Duhamel en juillet dernier. La femme, sans emploi connu, s’est mariée avec l’ancien vice-président de SNC-Lavalin en 2006.

Un an plus tard, ce dernier a acquis la propriété située au 3438, Stanley à Montréal pour la somme de 885 000 $. En 2009, la résidence située à deux pas du centre-ville a subi d’importants travaux de rénovation.

Millions $ transférés

Il faut dire que Sami Bebawi ne manquait pas de moyens, selon les affidavits de la GRC qui ont mené à des ordonnances de blocage contre des propriétés appartenant à ses enfants et son condo en Floride. Selon ces documents déposés en cour, il aurait obtenu environ 26 millions $ de SNC-Lavalin par le biais d’une société ouverte par son collègue et bon ami, Riadh Ben Aïssa, en Suisse.

La société Duvel a été créée en 2001 et, dès l’automne, un premier virement a été autorisé par Bébawi lui-même. Par la suite, pendant près de dix ans, plus de 118 millions $ auraient quitté les coffres de SNC-Lavalin pour ceux des sociétés Duvel et Dinova. Une partie de cet argent aurait servi à payer des pots-de-vin à la famille Khadafi qui dirigeait alors la Libye. SNC-Lavalin a décroché plusieurs contrats là-bas ce qui a mené à l’enquête de la GRC sur la corruption d’agents publics étrangers.

Autres propriétés

L’enquête a également révélé que des sommes importantes auraient été transférées dans les comptes personnels de Bebawi, mais aussi dans ceux d’un de ses oncles qui vit en Égypte. Ces virements ont continué même quand il a pris sa retraite de SNC-Lavalin à la fin de 2006.

En plus d’avoir cédé sa résidence, la fiducie Bébawi a également remis, en septembre, les clés de sa maison de campagne située à Brownsburg-Chatham. En 2012, il a également donné à sa femme sa maison de la rue McDougall à Outremont.

Bebawi
Sami Bebawi fait construire son palace en Égypte
Courtoisie
Sami Bebawi fait construire son palace en Égypte
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.