/lifestyle/hangout
Navigation

Embrassons-nous donc !

Seamless lips pattern
Image Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

«C’est dans l’temps du jour de l’An, On s’donne la main, on s’embrasse.» Ainsi chantait la Bolduc, évoquant cette période de l’année où il était permis de s’embrasser, de se faire pincer les joues, la taille et les fesses, en gardant le sourire tout en essuyant rapidement ses joues pour effacer la trace des becs mouillés! Il faisait chaud dans les portiques!

«C’est dans l’temps du jour de l’An, On s’donne la main, on s’embrasse.» Ainsi chantait la Bolduc, évoquant cette période de l’année où il était permis de s’embrasser, de se faire pincer les joues, la taille et les fesses, en gardant le sourire tout en essuyant rapidement ses joues pour effacer la trace des becs mouillés! Il faisait chaud dans les portiques!

Pour quoi faire ?

Aux Fêtes et pendant toute l’année, la bise est un signe d’affection. Le refus de faire la bise exprime le contraire. Se contenter de présenter son visage pour qu’il soit embrassé, montre qu’on n’a pas compris la signification de ce geste.

Pour qui cette tendre bise?

Même si on a l’impression de bien connaître l’épicier, le facteur ou le pompiste, on se retient de leur faire la bise. Idem pour les psys, qui se tiennent loin des effusions! Amicale ou tendre, la bise est réservée aux parents, amis et vraies connaissances. Si quelqu’un vous fait la bise, ne la recevez pas nonchalamment, ce signe d’affection exige la réciprocité. Si vous avez la bise en horreur, tendez rapidement la main droite. Certains contextes sociaux culturels interdisent tout contact physique.

Joue contre joue.

En général, là où la bise est pratiquée, le joue-contre-joue suffit pour exprimer le plaisir de se retrouver. Au Québec, on pose deux ou trois fois les lèvres sur les joues de l’autre, en commençant par la droite. Certaines accolades machinales, où les visages se rapprochent sans même se toucher, sont surnommées «kiss air» par les Américains. Elles sont réservées aux collègues et aux personnes qu’on connaît peu, mais qui tiennent malgré tout à se rapprocher.

Du bout des lèvres.

On évite de poser les lèvres sur des visages. Si on le fait, on veille à ce qu’elles soient bien sèches. Si on a imprimé une marque de rouge à lèvres, on prévient la victime qui voudra effacer rapidement cette empreinte d’affection. Si votre style de bise semble déplaire et qu’on s’esquive en vous voyant apparaître, corrigez-la.

Le p’tit bec du Québec.

Au Québec, où la bise est couramment pratiquée, on a mis au point le p’tit bec du Québec, un amical baiser sonore sur la joue. Nullement ambigu, ce bec s’échange à l’arrivée et au départ ainsi que partout où l’on croise une personne sympathique qu’on a l’impression d’avoir toujours connue.

Bonne année!

- Collaboration spéciale de Marie-Diane Faucher

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.