/entertainment/celebrities
Navigation

Un Noël gâché par Marjo

La célèbre rockeuse a été arrêtée pour avoir percuté une voiture en état d’ébriété et pris la fuite

Mise en page 1
Photo Denis Therriault, Agence QMI La Mercedes de Marjo a percuté un véhicule par l’arrière alors qu’elle se rabattait sur la droite, sur l’autoroute 15 Nord, le 25 décembre.

Coup d'oeil sur cet article

Marjo a fait passer le «pire Noël à vie» à une automobiliste qu’elle a emboutie sur l’autoroute 15 en plein après-midi le 25 décembre. Arrêtée pour conduite avec facultés affaiblies et délit de fuite, la chanteuse s’expose à de graves accusations criminelles.

Marjo a fait passer le «pire Noël à vie» à une automobiliste qu’elle a emboutie sur l’autoroute 15 en plein après-midi le 25 décembre. Arrêtée pour conduite avec facultés affaiblies et délit de fuite, la chanteuse s’expose à de graves accusations criminelles.

Marjo, 61 ans, rejoint ainsi la liste des vedettes récemment arrêtées pour ivresse au volant, comme les chanteurs Claude Dubois et Sébastien Ricard, ainsi que l’ancien joueur du Canadien Mario Tremblay.

La rockeuse, qui s’appelle Marjolaine Morin de son vrai nom, aurait continué sa route après avoir percuté une voiture sur l’autoroute 15 à Laval, vers 15 h. Elle a ainsi gâché le Noël d’une autre automobiliste.

Mise en page 1
Photo d'archives

«Pire Noël à vie! On s’est fait foncer dans le cul par une connasse à 115 km/h sur l’autoroute. Tout notre arrière gauche d’auto est fini», n’hésite pas à écrire Sophie Juneau sur son profil Face­book, encore choquée par l’événement.

«Pas de blessure, mais de la colère et énormément de stress. J’ai peur de conduire maintenant», ajoute celle dont le véhicule n’était plus en état d’avancer.

Ce n’est que quelques minutes après l’incident que les policiers ont localisé la Mercedes de la chanteuse.

Une influence

Selon les informations de TVA Nouvelles, la chanteuse aurait conduit avec près de deux fois la limite permise d’alcool dans le sang.

Marjo devrait donc faire face à des accusations de con­duite avec les capacités affaiblies et délit de fuite. Elle a été relâchée sous promesse de comparaître.

Son agent n’avait pas rappelé Le Journal hier.

Le directeur d’Éduc’alcool, Hubert Sacy, s’inquiète de l’impact d’une telle nouvelle.

«Les vedettes exercent une grande influence. En posant ces gestes, elles les normalisent, ce qui amène les gens à les accepter et les imiter», dit-il.

Pour Jean-Marie de Koninck, d’Opé­­ration Nez rouge, Marjo n’est pas sortie du bois.

«Une arrestation de ce type peut facilement coûter près de 10 000 $, si on additionne l’amende de base, les frais d’avocats, l’installation d’un antidémarreur si nécessaire et les tests auxquels on doit se soumettre», dit-il.


Des vedettes arrêtées au volant

D’autres vedettes ont récemment fait les manchettes pour des accusations d’ivresse au volant.

Claude Dubois
Mise en page 1
Photo d'archives

Le chanteur a été arrêté en juillet dernier à Québec avec près du double de la limite d’alcool permise dans le sang. Il a indiqué le lendemain de l’arrestation avoir bu «un vin blanc des côtes d’Ardoise». Début décembre, il a plaidé coupable aux accusations auxquelles il faisait face.

Sébastien Ricard
Mise en page 1
Photo d'archives

Le chanteur de Loco Locass a été arrêté dans la nuit du 21 au 22 juin 2014 pour conduite avec les facultés affaiblies, après un spectacle aux Francofolies. Il aurait roulé à près de 70 km/h sur une piste cyclable du Plateau à Montréal. Il a plaidé non coupable lors de sa comparution en septembre.

Mario Tremblay
Mise en page 1
Photo d'archives

L’ancien joueur et entraîneur du Canadien de Montréal a été arrêté pour conduite avec les capacités affaiblies à Mascouche en janvier dernier. Il aurait été intercepté à 79 km/h dans une zone de 50 km/h. Son procès, qui a commencé en août, se poursuivra en janvier prochain. Il a plaidé non coupable.

Marc Gagnon
Mise en page 1
Photo d'archives

Après plusieurs années de procédures judiciaires, l’ancien champion olympique de patinage de vitesse a plaidé coupable de conduite avec facultés affaiblies en mars dernier. Il avait été arrêté à Mascouche en 2007 vers 5 h du matin. Il avait perdu la maîtrise de son véhicule.