/news/health
Navigation

Les urgences bondées pour les jours à venir

urgence
Photo d'archives Les urgences sont débordées depuis quelques jours par les cas de grippe.

Coup d'oeil sur cet article

Les urgences des hôpitaux du Québec débordaient toujours hier et ne dérougiront pas de sitôt.

«C'est toujours très achalandé et nous nous attendons à ce que ça demeure ainsi pour les prochains jours», a indiqué hier la porte-parole du ministère de la Santé Marie-Claude Lacasse.

De nombreuses urgences affichaient encore hier des taux d’occupation dépassant largement la barre du 100 %, comme c’est le cas depuis quelques jours.

«La situation est suivie de très près. De façon globale, la situation est plutôt sous contrôle», ajoute-t-elle.

Les cas de grippe sont toujours à blâmer pour les débordements.

En effet, «il y a encore beaucoup de visites à l’urgence pour des symptômes d’allure grippale, souligne Emmanuelle Carrier de l’Agence de la santé de Montréal. Les urgences sont encore très occupées. Je sais que ce n’est pas facile.»

Si bien que «certains hôpitaux prennent des mesures particulières. Ils rouvrent des lits et appellent du personnel supplémentaire en renfort», avance Mme Carrier.

Et si on constate une légère baisse des taux d’occupation dans certains hôpitaux, c’est encore bien loin d’être une tendance, en conclut donc Mme Carrier.

Elle insiste : il est préférable de contacter Info Santé au 811 pour savoir si son état nécessite une visite aux urgences avant de s’y présenter.

Taux d’occupation des civières hier

264 % Centre Pierre Le Gardeur (236 % lundi)

164 % Hôpital de Hull (184 % lundi)

150 % Hôpital Jean-Talon (200 % lundi)

143 % Hôpital Maisonneuve Rosemont (180 % lundi)

165 % Hôpital général de Montréal- CUSM (173 % lundi)

141 % Hôpital de St-Jérôme (164 % lundi)

125 % Hôpital de Wakefield (175 % lundi)