/travel
Navigation

Cap sur les nouveautés de l’hiver

Un nouveau centre de villégiature ouvre ses portes cet hiver à Saint-Donat: l'ancien hôtel Montcalm renaît sous la forme des condos du Grand R.
Photo courtoisie Un nouveau centre de villégiature ouvre ses portes cet hiver à Saint-Donat: l'ancien hôtel Montcalm renaît sous la forme des condos du Grand R.

Coup d'oeil sur cet article

Luge alpine, vélo sur neige, chalets tout confort et canot à glace pour tous, voici un petit tour des nouveautés hivernales à découvrir cet hiver au Québec. Sortez vos tuques!

1. Nouveau centre de villégiature à Saint-Donat

Après des années d’attente, voici que l’ancien hôtel Montcalm renaît sous une nouvelle forme: les condos du Grand R. Ce centre de villégiature propose 16 condos de luxe, d’une à trois chambres à coucher, dans un territoire sauvage de 750 hectares, où il est bon de faire de la raquette et des batailles de neige. Les villégiateurs profitent d’une multitude de services, incluant piscine intérieure, restaurant, bistro avec tables de billard, écrans géants et gym. Les clients bénéficieront de rabais pour la station de ski La Réserve, qui se situe à 10 minutes en voiture.

 

La SÉPAQ ajoute cet hiver cinq chalets Compact (capacité quatre personnes) dans le parc national du Mont-Tremblant et six dans le parc national d'Oka.
Photo courtoisie
La SÉPAQ ajoute cet hiver cinq chalets Compact (capacité quatre personnes) dans le parc national du Mont-Tremblant et six dans le parc national d'Oka.

2. Hébergement tout confort dans les parcs

La SÉPAQ continue à bonifier son offre d’hébergement tout confort dans ses parcs nationaux. Les visiteurs du parc national du Mont-Mégantic ont maintenant accès à sept chalets EXP. «ciel étoilé». La particularité de ces micros chalets: ils possèdent un dôme vitré, au-dessus des lits, permettant de contempler les étoiles en position horizontale. Dans Charlevoix, cinq chalets EXP. ouvrent leurs portes au pied du mont du Lac-des-Cygnes. La SÉPAQ pense également aux familles avec l’ajout de cinq chalets Compact (capacité quatre personnes) dans le parc national du Mont-Tremblant et six dans le parc national d’Oka.

 

 La nouvelle entreprise Canot à glace Québec propose des initiations guidées à partir du centre-ville de la Vieille Capitale.
Photo courtoisie
La nouvelle entreprise Canot à glace Québec propose des initiations guidées à partir du centre-ville de la Vieille Capitale.

3. Jouer dans l’eau glacée

Savez-vous que le Québec est l’unique endroit au monde où l’on pratique le canot à glace? Ce sport traditionnel, inventé dans les débuts de la colonie pour ravitailler les îles du Saint-Laurent en hiver, a toujours été difficilement accessible. Mais ce n’est plus le cas. Une nouvelle compagnie d’aventure, Canot à glace Québec, propose maintenant des initiations guidées à partir du centre-ville de la Vieille Capitale. «On veut contribuer à faire connaître ce sport ancestral faisant partie de nos racines», affirme Félix Blanchet-Levesque, fondateur de l’entreprise. Les sorties de trois heures s’adaptent à la forme physique des participants.

 

Pour sa 2e saison, le parc du Mont-Hatley innove en proposant deux nouvelles pistes, qui partiront du sommet, dédiées à la pratique du Zipfy, une miniluge compacte qui se contrôle aisément, et aux trois-skis.
Photo courtoisie
Pour sa 2e saison, le parc du Mont-Hatley innove en proposant deux nouvelles pistes, qui partiront du sommet, dédiées à la pratique du Zipfy, une miniluge compacte qui se contrôle aisément, et aux trois-skis.

4. Le premier centre de miniluges au Québec

Pour sa deuxième saison, le parc du mont Hatley innove en proposant deux nouvelles pistes partant du sommet, qui sont dédiées à la pratique du Zipfy, une miniluge compacte qui se contrôle aisément, et aux trois-skis. «C’est unique au Québec. En plus, on a réussi à dénicher des luges trois-skis King Size qui sont adaptées pour les adultes», a dit Geneviève Trépanier, directrice adjointe du parc. Les Zipfy sont réservés aux enfants de six ans et plus et les trois-skis, aux 8 ans et plus. Le parc du mont Hatley offre aussi 10 couloirs de glissade sur tube d’une longueur de 300 mètres.

 

En Mauricie, le centre de glisse Vallée du parc, à Grand-Mère, propose de la luge alpine et courtise à son tour les adeptes de traîneaux avec une nouvelle piste de 2,2 km qui sera accessible par télésiège.
Photo courtoisie
En Mauricie, le centre de glisse Vallée du parc, à Grand-Mère, propose de la luge alpine et courtise à son tour les adeptes de traîneaux avec une nouvelle piste de 2,2 km qui sera accessible par télésiège.

5. Chouette, du toboggan !

L’inauguration d’une piste de luge au Massif de Charlevoix en 2012 a connu un succès foudroyant. Pas surprenant alors que d’autres montagnes suivent les traces de Daniel Gauthier, propriétaire de la station de Petite-Rivière-Saint-François. En Mauricie, le centre de glisse Vallée du parc, dans le secteur Grand-Mère de la ville de Shawinigan, courtise à son tour les adeptes de traîneaux avec une nouvelle piste de 2,2 km qui sera accessible par télésiège. «Uniques, nous offrirons des descentes à la noirceur, où les lugeurs s’éclaireront à la lampe frontale», a dit Annie Brousseau, directrice adjointe de la station.

 

 Le domaine La Cache à Maxime ajoute une nouveauté à son offre cet hiver: un hôtel de 47 chambres.
Photo courtoisie
Le domaine La Cache à Maxime ajoute une nouveauté à son offre cet hiver: un hôtel de 47 chambres.

6. Un hôtel tout neuf en Beauce

Domaine champêtre comprenant déjà un vignoble, une salle de spectacles, des chalets locatifs, deux restaurants aux accents du terroir et un vaste spa, La Cache à Maxime poursuit son développement avec l’ouverture, depuis le 11 décembre dernier, d’un hôtel de 47 chambres. Ce complexe 4 étoiles permet d’accéder à pied à tous les attraits des lieux. Les chambres de 500 pieds carrés proposent une ambiance urbaine, avec du mobilier aux lignes contemporaines. La Cache à Maxime se situe à 20 minutes des ponts de Québec via l’autoroute Robert-Cliche (A-73).

 

Des chalets tout neufs sont maintenant en location sur la base de plein air du Camp Mariste, à 10 minutes de Rawdon, dans Lanaudière.
Photo courtoisie
Des chalets tout neufs sont maintenant en location sur la base de plein air du Camp Mariste, à 10 minutes de Rawdon, dans Lanaudière.

7. Vivement les classes de neige en famille

Des chalets tout neufs sont maintenant en location sur la base de plein air du Camp Mariste, à 10 minutes de Rawdon, dans Lanaudière. La vingtaine de chalets, d’une capacité de quatre à 50 personnes, favorisent les réunions familiales dans un cadre enchanteur, où se pratiquent le ski de fond, la raquette, le patin et la glissade sur tube. Les adeptes de camping hivernal y trouvent leur compte avec la location de quatre yourtes de luxe. Les revenus de location permettront au Camp Mariste, qui offre depuis 60 ans des vacances nature aux enfants provenant de familles à revenus modestes, de poursuivre ses activités.

À 60 minutes de Montréal.

 

Dans les Hautes-Laurentides, le parc régional Montagne du Diable développe son Village des bâtisseurs avec l'ajout de deux cabanes sur pilotis.
Photo courtoisie
Dans les Hautes-Laurentides, le parc régional Montagne du Diable développe son Village des bâtisseurs avec l'ajout de deux cabanes sur pilotis.

8. Cabanes sur pilotis à la montagne du Diable

Dans les Hautes-Laurentides, le parc régional Montagne du diable continue à développer son Village des bâtisseurs, la porte d’entrée de son territoire de 100 kilomètres carrés, avec l’ajout de deux cabanes sur pilotis. Contrairement aux autres refuges de la montagne qui peuvent être partagés, ces cabanes suspendues, d’une capacité de quatre à six personnes, sont exclusives. Elles sont idéales pour les familles ou les couples. Le parc agrandit également son réseau tracé de ski de fond de quelques kilomètres. Ce paradis hivernal propose du ski de fond tracé, du ski nordique et de la raquette sur la plus haute montagne des Hautes-Laurentides.

 

Dans la région de Portneuf, la Vallée Bras-du-Nord ouvre officiellement son territoire aux «fat bikes», ces vélos aux pneus surdimensionnés qui roulent sur la neige comme sur un boulevard.
Photo courtoisie
Dans la région de Portneuf, la Vallée Bras-du-Nord ouvre officiellement son territoire aux «fat bikes», ces vélos aux pneus surdimensionnés qui roulent sur la neige comme sur un boulevard.

9. Bienvenue à l’ère du vélo hivernal

Dans la région de Portneuf, la Vallée Bras-du-Nord ouvre officiellement son territoire aux «fat bikes», ces vélos aux pneus surdimensionnés qui roulent sur la neige comme sur un boulevard. Un parcours de 8 km menant à la spectaculaire chute Delaney sera entièrement dédié à ce nouveau sport. «D’autres sentiers pourraient se rajouter au cours de la saison», a dit Mathieu Dupuis-Bourassa, directeur des opérations à la Vallée Bras-du-Nord. Intéressé? Six «fat bikes» seront aussi offerts en location.

 

 L'entreprise française Huttopia inaugure cet hiver son premier village en terre canadienne sur les flancs du mont Sutton, dans les Cantons-de-l'Est.
Photo courtoisie
L'entreprise française Huttopia inaugure cet hiver son premier village en terre canadienne sur les flancs du mont Sutton, dans les Cantons-de-l'Est.

10. Premier village Huttopia au Québec

Bien connue pour ses tentes dans les parcs nationaux du Québec, l’entreprise française Huttopia a inauguré en décembre son premier village en terre canadienne sur les flancs du mont Sutton, en Montérégie. On y transporte la formule qui fait le succès d’Huttopia en France, avec une diversité d’hébergements dans des sites naturels. De cinq à 10 chalets H sont offerts en location au milieu des pistes de ski de fond, derrière l’Hôtel Horizon. Pouvant accommoder jusqu’à six personnes, ces chalets en bois rond de deux étages possèdent tout le nécessaire pour passer un séjour confortable.