/news/currentevents
Navigation

Semaine glaciale après une météo des Fêtes misérable

Les températures vont descendre jusqu’à -23 degrés, sans compter le facteur vent

GEN-TEMPETE-METEO
Photo Agence QMI, Greg Kensky La première tempête de la nouvelle année a laissé des traces dans plusieurs secteurs de la métropole.

Coup d'oeil sur cet article

Les Montréalais vont grelotter de froid en retournant au travail, après un congé des Fêtes ruiné par le redoux et la pluie.

Les Montréalais vont grelotter de froid en retournant au travail, après un congé des Fêtes ruiné par le redoux et la pluie.

Il faut se préparer à affronter une semaine glaciale et des températures qui vont plonger jusqu’à -23 °C.

«Sortez le manteau, la tuque et le foulard», prévient Jean Brassard, météorologue pour Environnement Canada.

Dès cet après-midi, le thermomètre va afficher un bon -17 °C qui fera peut-être regretter le coup de chaud de Noël. Les températures oscilleront entre -11 °C le jour et -23 °C la nuit toute la semaine, avec quelques centimètres de neige mercredi et vendredi. C’est au-dessous des normales saisonnières. Le vent rendra la vie des frileux plus infernale encore.

L’hiver joue avec les nerfs des Québécois depuis les Fêtes. La pluie à Noël a commencé par rendre impossible la pratique des loisirs d’hiver pour les vacanciers de la grande région de Montréal. Ils ont dû faire une croix sur les sports de glisse dans les parcs et se contenter de quelques patinoires réfrigérées. Les amateurs de ski alpin n’ont eu accès qu’à une piste sur trois au Québec.

Hier, après un nouvel épisode de pluie, la tempête hivernale a provoqué de nombreux incidents. En milieu de soirée, plus de 100 000 abonnés d’Hydro-Québec étaient privés d’électricité.

Les pannes ont été causées par des branches d’arbre tombées sur les fils, les forts vents, le poids du verglas sur l'équipement, mais aussi par le système de protection du réseau. «Le système se déleste de lui-même par précaution», a dit Hélène Beaulieu, porte-parole d’Hydro-Québec.

Dehors, avant le déneigement et l’épandage d’abrasif, les trottoirs et la chaussée ont été rendus dangereusement glissants.

À travers la province, la Sûreté du Québec a dénombré plus d’une centaine de sorties de route. À l’aéroport Montréal-Trudeau, de nombreux départs et arrivées ont été annulés et retardés.

La mauvaise température n’a pas ralenti les ardeurs de ce cycliste qui pédalait   dans les rues de Montréal malgré la chaussée glissante, hier.
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI
La mauvaise température n’a pas ralenti les ardeurs de ce cycliste qui pédalait dans les rues de Montréal malgré la chaussée glissante, hier.