/news/health
Navigation

L’obésité pèse sur l’état de santé

obesite embonpoint
Photo archives / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La santé des personnes souffrant d’obésité se dégrade au fil du temps, selon une récente étude britannique.

Ces résultats viennent contredire une recherche américaine publiée début janvier par la Washington University School of Medicine à Saint-Louis, aux États-Unis, selon laquelle il serait possible d’être à la fois obèse et en bonne santé.

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs britanniques ont compilé pendant 20 ans les données relatives à plus de 2500 patients âgés de 39 à 62 ans. Ils ont mesuré leur taux de cholestérol et de sucre dans le sang, leur résistance à l’insuline et leur indice de masse corporelle.

Les scientifiques ont constaté que 52 % des obèses qui étaient en bonne santé au début de l’étude ont vu leur santé se dégrader au fil du temps, les changements se faisant déjà sentir au bout de cinq ans pour 32 % d’entre eux.

«Les obèses ont huit fois plus de risques de voir leur santé se détériorer au bout de 20 ans que les individus ne souffrant pas d’obésité», selon les chercheurs.

Ce sont les maladies cardiovasculaires qui touchent particulièrement les personnes en surpoids.

Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique Journal of the American College of Cardiology.