/news/world
Navigation

Charlie Hebdo: Anonymous se venge

Le point sur les actions en cours et un message à François Hollande

Coup d'oeil sur cet article

Dans une seconde vidéo, Anonymous annonce avoir déjà commencé ses opérations pour se venger des attentats du Charlie Hebdo. Ils auraient bloqué plusieurs comptes Twitter et Facebook de djihadistes. Ils disent également à François Hollande qu’il « serait grand temps de se réveiller et de vous motiver à faire votre travail et non des coups de pub pour augmenter votre électorat».

Plus tôt cette semaine, une cellule belge de la nébuleuse Anonymous a diffusé jeudi soir sur YouTube un message vidéo, dans lequel l'organisation a menace de traquer les islamistes de tout acabit, partout où ils se trouvent, afin de venger les victimes du terrible attentat survenu dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo, mercredi matin à Paris.

«Nous ne vous laisserons pas imposer votre charia, nous ne laisserons pas votre connerie tuer nos libertés.» Ils jurent pouvoir les traquer dans tous les recoins de la toile.

D'autres membres ou sympathisants d'Anonymous promettent aussi une action informatique de grande ampleur contre des organisations islamistes, dont Al Qaïda.

Dans un message publié sur Twitter, les pirates informatiques avaient indiqué: «Attendez-vous à une réaction massive et frontale de notre part».

 

 

 

Puis, sur une page web intitulée op.charlie.hebdo récemment apparue, un compte à rebours laisse croire qu'Anonymous attaquerait samedi.

 

 

Ils ont également promis de cesser leurs attaques des infrastructures informatiques du ministère de la Défense, qu'ils visaient depuis plusieurs semaines pour «venger» la mort d'un militant anarchiste dans le sud de la France.

Un communiqué intitulé «Message aux ennemis de la liberté d'expression» a été publié dès mercredi dans lequel les pirates informatiques expliquent que «la liberté d'expression et d'opinion est une chose non négociable, s'attaquer à elle, c'est s'attaquer à la démocratie».


«Il est clair que certaines personnes ne veulent pas, dans un monde libre, de ce droit inviolable et sacré d'exprimer sous quelque manière que ce soit ses opinions. Anonymous ne laissera jamais ce droit bafoué par l'obscurantisme et le mysticisme. Nous combattrons toujours et partout les ennemis de la liberté d'expression», peut-on lire.

Cependant, cette opération pourrait compliquer le travail des enquêteurs, préviennent des spécialistes en contre-terrorisme.

-Avec l'AFP et l'Agence QMI