/sports/football
Navigation

Les Buckeyes champions

Coup d'oeil sur cet article

ARLINGTON, Texas – Le porteur de ballon Ezekiel Elliott a connu un match sensationnel, lundi soir, pour mener les Buckeyes d’Ohio State à un gain de 42-20 contre les Ducks de l’Université de l’Oregon, dans la grande finale du football universitaire américain.

Les Buckeyes deviennent donc champions pour la cinquième fois de leur histoire. Les Ducks tentaient quant à eux de l’être une première fois.

Ohio State devient aussi la première équipe à être couronnée championne depuis la mise en place du format éliminatoire dans le tournoi.

La vedette du match a sans conteste été Elliott, qui a parcouru plus de 200 verges dans un troisième match de suite. Le joueur d’Ohio State a cumulé 246 verges par la course et inscrit quatre touchés.

La défensive des Buckeyes a connu un bon match compte tenu qu’elle était confrontée au vainqueur du trophée Heisman et l’un des meilleurs espoirs du football américain, le quart-arrière Marcus Mariota.

Dans la défaite, Mariota a néanmoins cumulé 333 verges de gains par la passe et rejoint deux équipiers dans la zone des buts en plus d'être intercepté sur le dernier jeu du match.

Le quart des Buckeyes, Cardale Jones, a de son côté réalisé un véritable miracle étant donné que ce n’était que son troisième départ en carrière. Celui qui est normalement le quart-arrière numéro trois de l’équipe a compilé 242 verges de gain par les airs, lancé une passe de touché et une interception.

Les Buckeyes ont connu un bon début de match et menaient 21-10 à la mi-temps. Les Ducks se sont réveillés au troisième quart et ont réduit l’écart à 21-20 avant de voir Ohio State inscrire trois touchés sans réplique pour filer avec la victoire.