/news/currentevents
Navigation

Un scotch de 50 000 $ dérobé à la SAQ

People dossier spciaux bouteilles prestigieuses SAQ
Photo d’archives La SAQ Signature offre plusieurs produits haut de gamme et exclusifs.

Coup d'oeil sur cet article

Un voleur audacieux a fait tout un grabuge pour s’emparer d’une bouteille de scotch extrêmement rare valant près de 50 000$ à la SAQ Signature de Montréal, jeudi.

 

Un voleur audacieux a fait tout un grabuge pour s’emparer d’une bouteille de scotch extrêmement rare valant près de 50 000 $ à la SAQ Signature de Montréal, jeudi.

Se détaillant 49 400 $, le whisky écossais Balvenie 50 ans 1962 était le produit le plus dispendieux en vente à la Société des alcools du Québec (SAQ).

Seulement 88 bouteilles de ce précieux nectar ont été produites et celle qui a été dérobée à Montréal était la dernière en vente au pays.

Le voleur s’est présenté à la succursale de la rue Sainte-Catherine Ouest vers 10 h 25 jeudi, «possiblement armé d’une arme de poing», a confirmé le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le cambrioleur aurait menacé des clients et un employé avec son arme, d’après un témoin de la scène qui a requis l’anonymat.

«Heureusement, personne n’a été blessé lors du vol», a souligné le porte-parole de la SAQ, Renaud Dugas.

Selon nos informations, le suspect serait aussi reparti avec trois autres bouteilles de spiritueux de moindre valeur.

Pour s’emparer de la prestigieuse fiole, l’homme a dû fracasser la vitrine barrée qui la protégeait.

Il aurait aussi causé beaucoup de dommages en brisant d’autres bouteilles sur son passage, d’après nos sources.

Le suspect est toujours en fuite.

«Il y a eu plusieurs témoins de la scène qui seront rencontrés par les enquêteurs. Les caméras de surveillance seront aussi analysées», a mentionné l’agent Manuel Couture du SPVM.

 

Un scotch d’exception

La bouteille de Balvenie 50 ans 1962 est arrivée sur les tablettes de la SAQ en mai 2013.

En entrevue avec Le Journal en mars dernier, le directeur du magasin de la rue Sainte-Catherine parlait d’une belle exclusivité pour sa succursale.

«Seulement 50 bouteilles ont été proposées dans le monde, dont trois au Canada», avait noté Christian Marier-Pilon.

D’après le site web de la maison, il s’agit d’un «Single Malt d’exception» produit par le maître David Stewart dans un fût de chêne européen de Xérès.

Le fameux whisky est commercialisé dans une bouteille en verre soufflé, elle-même insérée dans un coffret façonné par un artisan écossais avec le bois de sept arbres issus de la distillerie Balvenie.