/sports/others
Navigation

Boxe: un amateur avec 224 victoires au compteur

Le boxeur cubain Oscar Masso, âgé de 40 ans, se joint au club Energybox

Oscar Masso
Photo Simon Cliche Benoît Martel est très fier de compter Oscar Masso parmi ses protégés.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a trois mois, le boxeur Cubain Oscar Masso est arrivé à Québec.

Après avoir cogné aux portes des clubs de la région, celui qui revendique 247 combats amateurs, dont 224 se sont soldés par des victoires, a été accueilli par Benoît Martel, d’Energybox.

Masso se battra samedi au Concorde, dans une carte élite, à l’occasion des championnats canadiens juniors.

«J’ai 40 ans et je me sens en excellente forme, autant psychologiquement que physiquement. Mon rêve est de faire le saut chez les professionnels et je suis prêt à le faire. Des boxeurs comme Bernard Hopkins (50 ans) et Roberto Duran (47 ans) se sont battus jusqu’à un âge avancé. Ça dépend toujours de la mentalité de la personne», a-t-il mentionné dans un excellent français.

Quant à Martel, il a confiance de pouvoir aider son protégé à réaliser son rêve. «À Cuba, la boxe constitue le sport national. Dans mon gymnase, il amène une autre dimension. J’apprends beaucoup de lui», a-t-il plaidé au sujet de l’ancien champion junior du pays de Castro.

DÉMARCHES

Masso s’est retrouvé dans la capitale nationale après avoir uni sa destinée à une Québécoise. Après une dizaine de mois de démarches auprès des ambassades canadienne et cubaine, celui qui arbore quatre dents en or a finalement eu la permission de quitter Cuba pour le Canada.

«Ce fut très long. Puisque je ne pouvais pas quitter l’île, ma conjointe venait me visiter quatre ou cinq fois par année. Nous sommes mariés depuis un an, mais nous nous sommes fréquentés pendant quatre années. En bout de ligne, ç’a valu la peine... même si l’hiver québécois est très rigoureux!»