/entertainment/movies
Navigation

Mommy prend l’affiche aux États-Unis

Mommy
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir été le film québécois le plus populaire au box-office de la province en 2014 et avoir remporté un bon succès en France (où il a attiré plus d’un million de spectateurs dans les salles), Mommy prend maintenant l’affiche aux États-Unis, mais de façon plus discrète.

Dès aujourd’hui, le film de Xavier Dolan sera effectivement présenté sur une dizaine d’écrans seulement répartis dans deux villes, soit New York et Los Angeles. Le distributeur américain du film, Roadside Attractions, prévoit augmenter progressivement le nombre de salles et de villes au cours des prochaines semaines.

«C’est ce qu’on appelle une sortie progressive, une stratégie souvent utilisée aux États-Unis pour les films étrangers», indique Annie Tremblay, vice-présidente aux communications de Films Séville (le distributeur québécois de Mommy).

Les films Incendies de Denis Villeneuve et Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau avaient eux aussi bénéficié de ce genre de stratégie de mise en marché lors de leurs sorties respectives aux États-Unis. À la fin de leur parcours, les deux films québécois avaient réussi à amasser chacun plus de 2 millions de dollars au box-office américain.

Dans le New York Times

Xavier Dolan - qui commence à se faire un nom à Hollywood - a accordé plusieurs entrevues aux médias américains au cours des dernières semaines en prévision de la sortie de son film. Des articles sur lui et sur son film ont été publiés cette semaine dans des publications comme le Times, le Los Angeles Times, le Rolling Stones et le Wall Street Journal.

Mommy
Photo d'archives

Le jeune cinéaste québécois a aussi fait l’objet d’un portrait élogieux la semaine dernière dans le New York Times. Le prestigieux quotidien new-yorkais en a rajouté ce matin avec une critique flatteuse du film.

Sans les Oscars

Mommy ne pourra toutefois pas bénéficier de ce qui aurait pu être pour lui le meilleur outil de promotion aux États-Unis, soit une nomination aux Oscars.

Lors de leurs sorties aux États-Unis, Incendies et Monsieur Lazhar avaient chacun profité du fait qu’ils étaient nommés pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère. Mais Mommy n’a pas eu droit au même sort et été ignoré par les membres de l’académie des Oscars. Le film de Xavier Dolan devra donc miser sur les critiques et le bouche-à-oreille pour attirer le public américain dans les salles.


Xavier Dolan prépare présentement le tournage de son premier film anglophone, The Death and Life of John F. Donovan, qui mettra en vedette Kit Harington, Jessica Chastain, Susan Sarandon et Kathy Bates.