/opinion/columnists
Navigation

Comment rendre le français sexy

Comment rendre le français sexy

Coup d'oeil sur cet article

Wow et re wow. Et puis wow encore. L’université de Moncton a dévoilé une pub audacieuse qui braque les projecteurs sur la langue de l’institution, le français, transformée en objet de fierté, une langue moderne, sexy, la langue du succès.

Un message beaucoup plus porteur que toutes ces jérémiades sur la fin du français au Québec, comme si les francophones étaient condamnés à être les éternelles victimes de quelqu’un, que ce soit les Anglais, les immigrants, Ottawa ou la mondialisation.

Et si on remplaçait la peur de disparaître par l’exubérance d’exister ? L’enthousiasme qui se dégage de cette publicité est contagieux.

Je mets au défi tous ceux qui parlent et qui aiment le français de ne pas ressentir un petit moment de fierté en regardant cette pub jouissive. C’est sur ce ton assuré, un tantinet baveux, que nous devrions faire la promotion du français auprès de la communauté anglophone ou des nouveaux arrivants.

Il y a longtemps que j’attends une communication aussi positive qui sache si bien mettre le français en valeur auprès des jeunes. En faire autre chose qu'un instrument de torture.

Et ce sont nos cousins acadiens, dont la langue et la culture sont beaucoup plus menacés qu’elles ne le sont au Québec, qui l’ont fait, avec l’aide d’une boîte de communications de Montréal, l’agence Terrain. Je leur lève mon chapeau.

Bravo pour l’audace. Et passez donc un coup de fil à l'OQLF, tant qu'à faire.

À voir ici https://www.youtube.com/watch?x-yt-cl=84503534&x-yt-ts=1421914688&v=hSwSIALZZqE&feature=player_embedded