/finance/news
Navigation

Les 5 plus grands regrets lors de l’achat d’une maison

Mise en page 1
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

La plupart des gens ont plus ou moins de regrets après avoir acheté leur nouvelle maison. Selon une étude faite par Trulia aux États-Unis, les gens éprouvent des regrets (une personne sur deux) après avoir acheté leur nouvelle maison. Il en ressort 5 causes majeures:

1 - Je manque de place

Lors de l’achat d’une maison, les gens aimeraient avoir plus d’espace qu’ils en ont présentement afin de mettre toutes leurs possessions. Les jeunes familles qui commencent avec un tout petit condo ou une maison avec deux chambres se rendent vite compte, lorsque la famille s’agrandit, qu’ils vont devoir faire des compromis.

L’inverse se produit avec les gens vieillissants qui décident de quitter une grande maison pour s’acheter un condo. Tout un choc lorsqu’on veut entrer un ameublement complet, incluant le sous-sol et le garage, dans un condo de 900 pi2!

Les maisons qui ont profité du home staging demandent une attention particulière, car, normalement les professionnels vont utiliser des meubles adaptés à la grandeur des pièces. Vous aurez une surprise en essayant d’entrer votre sofa modulaire de 10 pieds de long dans le salon.

2 – Je n’ai pas assez fait de rénovations avant d’emménager

Nous sommes souvent très enthousiastes d’entrer dans notre nouvelle maison et on veut faire le plus vite possible. Pour gagner du temps, on déménage sans faire beaucoup de rénovations et de peinture. Quel cauchemar, parfois, que d’essayer de peinturer, rénover et placer nos choses dans une nouvelle maison, tout cela en même temps!

3 - Mes poches sont vides...

Souvent, les futurs propriétaires ne planifient l’achat que pour la mise de fonds de leur nouvelle maison. Ils se rendent cependant rapidement compte de tous les frais encourus par la suite et doivent utiliser leur carte de crédit pour y arriver.

On oublie très souvent les frais de déménagement, frais de raccordement aux différents services, frais de réexpédition du courrier, frais de rénovation ou de peinture. Vous devriez prévoir un minimum de 4 % à 10 %, parfois plus, selon les rénovations à faire avant votre déménagement.

4 - Le quartier...

Ce n’est jamais plaisant d’avoir de mauvaises surprises lorsqu’on déménage dans un nouveau quartier. On peut retrouver des cas de mort violente non déclarée, des chiens qui aboient toute la nuit, le bruit des voisins, une rue très achalandée. Les voisins sont souvent vos meilleurs alliés. N’hésitez pas à les consulter.

5 - Le trafic, c’est l’enfer !

Vous avez possiblement visité votre maison le soir ou la fin de semaine, alors que le quartier est tranquille et qu’il n’y a pas beaucoup de circulation. Quelle surprise, le premier matin, de voir le trafic qui vous attend chaque jour. À ce moment précis, vous entendez une petite voix vous dire: j’aurais donc dû...

Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formations et de coaching pour investisseurs en immobilier – Immofacile.ca – peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.


Que faire ?
  • Vérifier les dimensions des pièces par rapport à vos meubles.
  • Vérifier l’espace de rangement disponible, comparativement à votre maison actuelle. 
  • Vérifier l’état de la circulation un matin et un soir de semaine. 
  • Sonner à la porte de vos futurs voisins afin d’en apprendre plus sur le quartier.
  • Mettre un peu d’argent de côté pour les frais initiaux.