/misc
Navigation

Le Québec, les Grecs et Québec solidaire

Le Québec, les Grecs et Québec solidaire

Coup d'oeil sur cet article

C’est évidemment Québec solidaire qui a d'abord applaudi l’élection d’un gouvernement de gauche en Grèce. Un parti «anti austérité».

Et les solidaires estiment que les Québécois devraient faire comme les Grecs et «prendre le chemin de l’espoir et de la solidarité», a soutenu Manon Massé, dans le premier communiqué émis lundi matin.

La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, une des circonscriptions les plus pauvres du Québec, s’est réjouie de voir ainsi brisé le «cycle infernal de l’austérité».

La Grèce n’est pas le Québec. Ou vice versa: le Québec n’est pas la Grèce. Pas encore, du moins.

Mais la Grèce avait de graves problèmes : un nombre inconnu de fonctionnaires (ça vous rappelle pas une belle grosse province ?), une fiscalité aléatoire (la moitié des contribuables s'en tiraient avec des esquives...), une corruption érigée en tradition (ça vous rappelle pas encore une belle grosse province ?), un endettement systématique (ça ne vous rappelle pas un comportement local ?), enfin bref, quand les pays européens ont compris qu’ils se faisaient baiser par les Grecs – ce qui doit être particulièrement douloureux..., ils ont mis un bouchon bancaire: finis les emprunts refinancés à l’infini...

Aujourd’hui, la Grèce prétend vouloir refaire la partie à sa guise, revenir au bon temps de la dépense à gogo. J’ai bien hâte de voir ça. Je ne souhaite pas de mal aux amateurs d'ouzo mais bon, j'imagine que les créanciers en auront vite marre d'être servis en brochettes comptées en milliards...

Quand il n’y a plus personne pour prêter, t’as beau menacer de ne pas vouloir rembourser ton dû, en espérant que tout le système bancaire recule de peur de capoter, (en emportant dans l'abîme les REÉR des gagne-petit), t’as beau être de gauche, te pavaner avec tout le prestige de la gauche, t’auras le désert sous les yeux, les guichets bancaires seront fermés. Faute de liquidités...

Y restera quoi aux Grecs ?

Peut-être lâcher un coup de fil à Québec solidaire :

-     Hèye, vous auriez pas quelques milliards pour finir l’année ? À gauche, faut se serrer les coudes...

-     Bin, on a toujours la Caisse de dépôt mais on est déjà en train de la transformer en programme CHIP... Nous, on conseille de taxer les banques... C'est une sorte de prélèvement à la source...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.