/news/health
Navigation

Les Américains obèses à cause de... Walmart et ses Supercentres

OS_walmart01_19_11_2012T143358
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est pas un secret pour personne: les Américains sont de plus en plus gros et Walmart pourrait en être l'un des principaux responsables.

Ce n’est plus un secret pour personne: les Américains sont de plus en plus gros et Walmart pourrait en être l'un des principaux responsables.

C’est du moins ce que révèle une étude publiée par le National Bureau of Economic Research.

OS_walmart01_19_11_2012T143358
Photo d'archives

Bien qu’on puisse y acheter fruits, légumes et autres aliments bons pour la santé, les Supercentres de Walmart feraient augmenter le tour de taille de leurs consommateurs. Ces commerces combinent, sous un même toit, supermarché et magasin de grande surface.

La multiplication des magasins à grande surface, comme Walmart, a eu pour effet d’augmenter l’offre de malbouffe, en plus de contribuer, selon l'étude, à augmenter la popularité des formats géants et à baisser le prix de vente des aliments nocifs pour la santé.

OS_walmart01_19_11_2012T143358
Capture d'écran, Business Insider

Comme le souligne Charles Courtemanche, professeur adjoint en économie à la Georgia State University, nous sommes constamment exposés à de la nourriture de piètre qualité. «Cela exige plus de discipline et de contrôle pour ne pas que cette exposition ait une influence sur notre poids», a expliqué le professeur en entrevue au Washington Post.

Des taux d'obésité plus importants

L’étude a permis de découvrir des taux d’obésité plus importants dans les régions où se sont implantés des Supercentres.

Selon l’étude, pour chaque Supercentre supplémentaire qui ouvre ses portes dans un rayon de 100 000 habitants, l’indice de masse corporelle augmente de 0,24, en plus d’accroître de 2,3 % le taux d’obésité chez la population.

Entre 1960 et 2006, le pourcentage de la population américaine présentant un surplus de poids est passé de 43 % à 67 %, faisant grimper par le fait même le taux d’obésité de 13 % à 34 %.

Pendant la même période, les magasins Walmart n’ont d’ailleurs cessé de se multiplier.

Selon le professeur Courtemanche, l’un des coauteurs de l’étude, la prolifération des magasins Walmart compterait pour 10,5 % de cette augmentation du taux d’obésité enregistrée depuis la fin des années 80.

Le quartier Dix30, à Brossard, accueille l’un de ces Supercentres. Est-ce dire que la Rive-Sud de Montréal observera une hausse drastique du taux d’obésité dans sa population ?

Il n'y a peut-être pas lieu de tirer la sonnette d’alarme.

Effectivement, comme le rappelle le professeur Courtemanche, tout est une question de contrôle. Si vous désirez continuer à magasiner chez Walmart sans affecter votre tour de taille, il suffit de suivre son conseil tout simple: «Achetez vos aliments sains en grande quantité et votre malbouffe en petite quantité», suggère-t-il.

Walmart soulève pour sa part quelques bémols aux résultats de l’étude. La multinationale américaine blâme effectivement les auteurs de l’étude pour ne pas avoir tenu compte des efforts déployés par Walmart dans la promotion d’une saine alimentation.