/entertainment/tv
Navigation

Un Jean Leloup fidèle à lui-même à Tout le monde en parle

Un Jean Leloup fidèle à lui-même à Tout le monde en parle
Photo Tout le monde en parle

Coup d'oeil sur cet article

Jean Leloup est enfin de retour et il était de passage à Tout le monde en parle le 1er février pour présenter son nouvel album, À Paradis City. Fidèle à lui-même, l’artiste n’était pas toujours facile à suivre, mais franchement divertissant. Parfois même touchant.

Le chanteur y est allé de quelques confessions sur le plateau de l’émission. Il a expliqué qu’il avait longtemps considéré que faire de la chanson, ce n’était pas un vrai métier. «C’est malhonnête faire de la chanson. C’est un art mineur. Je veux faire de la vraie job.»

Guy A. Lepage en a profité pour faire remarquer à Leloup que les Québécois semblaient plutôt bien l’aimer dans son rôle de chanteur. Chantal Fontaine, assise à ses côtés, a confirmé:  «Oui, Jean, reste chanteur. Faut arrêter les bateaux et les REER». Elle faisait ainsi allusion aux multiples projets abandonnés de l’artiste.

Vivre avec la bipolarité

Car si Leloup est «condamné» à faire que de la chanson, c’est parce que, de ses propres mots, il a tout laissé tomber le reste. Sa bipolarité, diagnostiquée il n’y a pas si longtemps, explique en grande partie ses écarts de conduite et ses projets parfois complètement disjonctés : «Je me demandais ce qui se passait. Pis on me l’a expliqué.» Alors que des périodes plus anxiogènes de sa vie lui faisaient tout voir en noir, d'autres périodes le faisaient sentir hystérique. Celui qui «est allé dans la brousse faire du documentaire», a «voulu être fermier» et est déjà «parti en Asie acheter une montagne pour mettre des singes dessus», se comprend un peu mieux aujourd'hui. «Là, ça va bien», a-t-il conclu avant d'offrir une courte performance musicale à ses fans.