/sports/hockey
Navigation

«Gary Bettman ne dit pas tout»

Marcel Aubut affirme que Québec, malgré des signaux contraires, est dans les plans de la LNH

Marcel Aubut affirme que Gary Bettman ne dévoilera pas ses intentions avant la fin de la saison.
Photo Didier Debusschère Marcel Aubut affirme que Gary Bettman ne dévoilera pas ses intentions avant la fin de la saison.

Coup d'oeil sur cet article

Marcel Aubut estime que Gary Bettman «ne dit pas tout» dans le dossier du retour des Nordiques.

Même si Bill Daly, l’adjoint à Gary Bettman, a récemment lancé que la LNH viserait d’abord Seattle et Las Vegas dans l’éventualité d’une expansion, Aubut ne s’en fait pas pour autant.

«Comme n’importe quel leader, il ne divulguera pas ses plans. Alors c’est clair qu’il ne dit pas tout à tout le monde. Il ne veut pas déranger le focus de sa ligue en pleine saison. Il ne veut pas parler contre une ville ou ses partisans. On ferait la même chose.»

Aubut estime que Bettman ne parlera pas d’expansion ou de déménagement pendant la saison. Il assure toutefois que Québec est dans les plans de la LNH.

Lorsque les Nordiques ont quitté pour le Colorado en 1995, l’annonce a été effectuée le 25 mai, soit neuf jours au terme de leur élimination aux mains des Rangers de New York.

Dans les jours et les semaines qui ont précédé leur déménagement, aucune information n’avait coulé de la LNH.

ÉQUILIBRE

La LNH, c’est bien connu, vise un équilibre du nombre d’équipes à l’Est et à l’Ouest. Pour l’instant, on compte 16 équipes dans l’Est et 14 dans l’Ouest. L’arrivée de Seattle et Las Vegas équilibrerait les forces dans les deux conférences.

Malgré tout, Marcel Aubut a laissé entendre que Québec figure dans les plans de la LNH. Il a répété que la discrétion est de mise dans les bureaux de la LNH et que ceux qui souhaitent le retour des Nordiques devraient en faire autant.

NOUVEL AMPHITHÉÂTRE

Il mentionne que Québec pourra commencer à rêver lorsque le nouvel amphithéâtre sera terminé.

«Gary Bettman est le patron et il prône la patience. Une équipe à Québec, il faut en parler de moins en moins, car Bettman n’aime pas ça.

«Avec un Colisée neuf, à l’instar de Winnipeg, on ne pourra pas se mettre en meilleure position. Ensuite, la LNH souhaite d’abord un équilibre. Lorsqu’il y aura une autre équipe dans l’Ouest, ça ouvrira la porte à une formation dans l’Est», a conclu Aubut sans extrapoler davantage.


 

Le maire doit reprendre le pôle des Jeux olympiques, dit Aubut

Il y a deux semaines, Gian-Franco Kasper, président de la Fédération internationale de ski alpin, a déclaré au confrère Alain Bergeron qu’une alliance Québec-Lake Placid serait idéale pour tenir d’éventuels Jeux olympiques.

Président du Comité olympique canadien, Marcel Aubut a réaffirmé que la balle se trouvait dans le camp du maire Labeaume.

«La demande pour qu’une ville soit l’hôte des Jeux olympiques doit venir du maire et de personne d’autre», a-t-il dit en lançant le programme Jouez gagnant à l’école primaire Sainte-Odile.

Solutions de rechange

En décembre dernier, le Comité international olympique a adopté une réforme encourageant l’alliance entre deux villes ou deux pays pour la tenue de Jeux olympiques. Une réforme qui plaît beaucoup à l’ex-président des Nordiques puisque les compétitions de bobsleigh et de ski alpin pourraient se tenir à Lake Placid.

«Le rêve redevient possible, mais il y a un temps pour chaque chose. Pour l’instant, le maire Labeaume se concentre sur la construction d’un amphithéâtre de 400 millions de dollars. On attendra qu’il soit prêt. L’important est que les Jeux olympiques soient dans son cœur. On sait maintenant qu’il existe des alternatives qui n’étaient pas là avant. Je ne dis toutefois pas ça dans le but de mettre de la pression à qui que ce soit.»

Colisée Pepsi

Selon Me Aubut, le Colisée Pepsi, à l’ouverture du nouvel amphithéâtre, ne devra pas être détruit. Celui-ci pourrait servir à la présentation de diverses compétitions, dont le patinage de vitesse courte piste.

«Si, un jour, nous obtenons les Jeux olympiques, nous aurons besoin du vieux Colisée. Celui-ci a été très bien entretenu et il sera très utile.»