/news/currentevents
Navigation

Un cardiologue décède écrasé par un arbre

Un cardiologue décède écrasé par un arbre
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Un éminent chercheur en cardiologie est décédé samedi dernier à Saint-Mathieu-du-Parc en Mauricie après qu’un arbre soit tombé sur sa tête. Le chanteur Sylvain Cossette, qui a été opéré deux fois par ce cardiologue, perd un allier. «J’avais déjà du respect pour les médecins et les infirmières, lui m’en a donné un peu plus. »

Luc Bilodeau, 53 ans, travaillait comme chercheur à l’Université McGill et était un cardiologue réputé de l’hôpital Royal-Victoria de Montréal. Il avait fait les manchettes en septembre 2011 après avoir débouché les artères du chanteur Sylvain Cossette avec succès.

L’éminent cardiologue présentait également des conférences un peu partout dans le monde sur la santé cardiaque. Il était parvenu à développer de nouveaux cathéters, ce qui lui a valu la reconnaissance du milieu de la recherche.

Le corps du docteur Luc Bilodeau a été retrouvé sur sa terre à bois par un de ses amis qui s’inquiétait de son absence. Une enquête est ouverte sur les circonstances du décès, mais selon le porte-parole de la Sûreté du Québec Hugo Fournier, tout indique qu’il s’agit d’un bête accident. «On peut penser que l’homme faisait des travaux sur sa terre quand un arbre s’est effondré sur lui.»

Luc Bilodeau était le fils de Henri Bilodeau, également cardiologue et le frère de Marc Bilodeau, hépatologue.

Sylvain Cossette ébranlé

Le chanteur Sylvain Cossette a été opéré deux fois par Luc Bilodeau, en 2011 et en 2014, en raison d’un trouble héréditaire des artères. Il a appris le décès directement par la famille, dimanche soir. « Je suis encore ébranlé. J’ai connu sa femme. C’est son père qui a soigné mon père. » Il rappelle que la procédure chirurgicale de la première opération était risquée, mais que Docteur Bilodeau l’a menée de main de maître. «Ça a été mon petit miracle à moi. »

La fierté d’un père

Henri Bilodeau, 90 ans, est fier que son fils ait suivi ses traces. «Je suis bien heureux qu’il ait poussé au maximum de ses connaissances et de son cœur. Dès son cours médical, il attirait l’attention de ses professeurs.»

Son frère Marc est également bouleversé par les événements. Il retiendra de son frère le bon contact qu’il avait avec ses patients. «Il s’intéressait à eux. On a hérité cela de notre père. Mon frère avait les doigts en or.»

Les funérailles seront célébrées vendredi à Montréal.

Sur le site ratemds.com, où les patients évaluent informellement les médecins, on peut lire beaucoup d’éloges à l’endroit du Dr Bilodeau.

- Un grand vient de nous quitter. Quelle perte énorme, d'abord pour sa famille et pour les nombreuses vies qu'il aurait encore sauvées. Dr Bilodeau, vous étiez déjà une grande étoile qui brillera à jamais.

- RIP Luc Bilodeau ... un grand médecin nous a quittés.

- Le docteur Bilodeau m'a fait une angiographie. Une opération qui fait peur, à moi en tout cas. Il est sympathique, rassurant et plein d'empathie. Merci docteur. Si tous étaient comme vous, le bonheur.

- Le Dr Bilodeau est un superbe médecin! Excellent cardiologue, il fait tout en son pouvoir pour éviter à ses patients le traumatisme de chirurgies non pertinentes. Autrefois, il pratiquait à l'Institut de cardiologie; maintenant il est le directeur du Laboratoire d'hémodynamie du Centre de santé McGill ainsi que professeur agrégé à l'Université McGill.