/finance/news
Navigation

Baisse du taux d’intérêt : 7 façons d’en profiter !

Print
Illustration Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Contre toute attente, la Banque du Canada, en réaction à la chute du prix du pétrole, vient d’abaisser son taux directeur à 0,75 %. Il était stable à 1 % depuis septembre 2010, ce qui était déjà un seuil historiquement bas.

Tenez-vous bien, une autre baisse est encore envisageable si le prix de l’or noir ne remonte pas d’ici à ce que la neige soit fondue. Comment en tirer profit? Voici sept stratégies pour économiser beaucoup d’argent en frais d’intérêt sur votre prêt hypothécaire.

Pour ceux qui envisagent de devenir propriétaires

1 Prenez rendez-vous auprès de votre institution financière ou avec un courtier hypothécaire afin d’établir votre capacité d’emprunt actuelle. Vous obtiendrez ainsi un prêt hypothécaire pré-approuvé et du même coup, vous pourrez demander un taux garanti d’au minimum 90 jours, renouvelable, ce que l’on appelle souvent un «taux gelé». Vous augmenterez ainsi votre crédibilité et donc votre pouvoir de négociation auprès des vendeurs tout en vous garantissant de bénéficier du meilleur taux d’intérêt possible.

2 Profitez de la baisse de taux afin d’augmenter vos remboursements en capital sur le solde de vos mauvaises dettes (cartes de crédit, prêt personnel, marge de crédit, prêt à la consommation, etc.). Ce faisant, en plus d’économiser des frais d’intérêt, vous améliorerez votre capacité de remboursement, ce qui incitera votre institution financière à vous accorder une plus grande réduction de taux sur votre prêt hypothécaire.

Pour ceux qui sont actuellement propriétaires

3 Si vous détenez une marge de crédit hypothécaire avec un solde de plus de 10 000 $, cela vaut la peine d’envisager de transférer cette dette à l’intérieur de votre prêt hypothécaire. Vous bénéficierez ainsi d’un meilleur taux d’intérêt.

4 Contactez votre institution financière afin de vérifier si l’obtention d’un nouveau taux hypothécaire, malgré une possible pénalité (négociable) qui représente parfois l’équivalent de trois mois d’intérêt, pourrait s’avérer avantageux.

Pour les plus disciplinés

5 Sur un moteur de recherche internet, taper «Calculateur d’hypothèque», il en existe une panoplie. Le taux baisse, mais faites comme s’il venait de monter, ce qui se produira éventuellement de toute façon. Entrez le montant actuel de votre solde hypothécaire avec un taux d’intérêt, disons de 5 %. Soustrayez ensuite du versement ainsi obtenu le montant réel de votre paiement hypothécaire actuel. Le montant représentant la différence doit être accumulé par tranche de 5000 $ et versé alors sur le solde de votre prêt hypothécaire. Vous avez normalement de cette façon le droit de rembourser, chaque année, jusqu’à 15 % du prêt initial.

6 Choisissez ou faites modifier la fréquence de vos versements hypothécaires pour qu’ils soient hebdomadaires plutôt que mensuels. Vous réduirez ainsi le solde de votre prêt sensiblement plus rapidement et économiserez beaucoup en frais d’intérêt sur le long terme.

7 Optez pour le taux variable qui offre un taux d’intérêt inférieur. Vous devrez suivre l’actualité économique afin de revenir au taux fixe lorsque le taux montrera des signes indiquant une reprise à la hausse.