/news/politics
Navigation

Élections fédérales de 2015: Alexandrine Latendresse ne sera pas candidate

Élections fédérales de 2015: Alexandrine Latendresse ne sera pas candidate
Photo d'archives Daniel Mallard

Coup d'oeil sur cet article

La députée du NPD, Alexandrine Latendresse, ne sera pas candidate dans la circonscription de Louis-Saint-Laurent aux élections fédérales d’octobre 2015, a appris le Journal.

Des sources bien informées ayant accepté de parler sous le couvert de l’anonymat ont confié que la députée avait fait part de sa décision à ses collègues, lors de la dernière réunion du caucus du NPD mercredi. Elle en fera l’annonce officiellement dans les prochains jours, possiblement lundi.

«Ç’a été une décision difficile, il y a eu beaucoup d'accolades et d'émotions entre collègues», a confié une source.

«C’est regrettable», a indiqué une autre source proche, soulignant notamment le travail que Mme Latendresse avait accompli en réussissant à convaincre le gouvernement Harper d’adopter son projet de loi sur le bilinguisme des agents du Parlement.

Croisée dans les corridors à Ottawa, hier, Mme Latendresse n’a pas voulu accorder d’entrevue au Journal et a refusé de dire si elle allait se représenter en vue du prochain scrutin. «On va avoir des annonces», a-t-elle simplement lancé, avant d’entrer dans la Chambre des communes d’un pas pressé.

La députée s’est fait élire en 2011 dans la foulée de la vague orange et avait réussi à déloger l’ancienne ministre Josée Verner, qui a depuis été nommée au Sénat.

La décision de la députée de ne pas se représenter crée une ouverture pour l’ex-diplomate, Daniel Caron, qui tentera de briguer l’investiture du NPD dans la région de Québec. Travaillant pour l'Université Laval dans le département des Hautes Études internationales, M. Caron pourrait ainsi se retrouver à affronter le caquiste Gérard Deltell, si ce dernier fait le saut chez les conservateurs.

Refusant de confirmer la nouvelle sur Mme Latendresse, le directeur adjoint du NPD, Marc-André Viau, a tout de même indiqué que les comtés de Lévis-Bellechasse et de Lotbinière-Chutes-de-la-Chaudière seraient les deux seules autres options s’offrant à M. Caron. Ces comtés sont présentement représentés par les conservateurs Steven Blaney et Jacques Gourde.

«Il va y avoir des annonces prochainement pour les trois circonscriptions de la région de Québec où on n’a pas encore de candidats», a-t-il dit.