/sports/others
Navigation

L’équipe Volvo s’affirme enfin

La formation de Benoît Gilbert triomphe pour la première fois depuis 2004 sur les glaces du Saint-Laurent

Team Volvo competes during the Quebec Winter Carnival ice canoe race on the St. Lawrence River in Quebec City
Photo Reuters

Coup d'oeil sur cet article

La formation Volvo, du capitaine Benoît Gilbert, a enlevé les honneurs de la 60e édition de la course en canot du Carnaval, qui s’est déroulée hier après-midi entre Québec et Lévis.

Volvo (49 min 44 s), qui a triomphé pour la première fois depuis 2004, a coiffé Le Château Frontenac/Le Soleil/The North Face de 15 secondes. Latulippe, qui a terminé l’épreuve en 52 min 57 s, a pris le troisième rang.

Pour Volvo, il s’agissait d’une deuxième victoire de suite au sein du circuit de la Coupe des glaces.

«C’est un beau souvenir de gagner à nouveau. Ce fut une course à trois du début à la fin. Nous avions Château Frontenac juste derrière nous et ça s’est décidé dans la dernière ligne droite. Ça fait toujours du bien de battre Jean. Son règne est d’ailleurs révolu», a prévenu Gilbert.

« Bravo à Volvo »

Pour son coéquipier Jérôme Grenier, il s’agissait d’une première victoire en carrière.

«C’est un beau feeling. Nous anticipions une course plus difficile, mais ç’a été plus rapide que prévu», souligne-t-il.

De son côté, la légende Anderson doit léguer son trône pour la deuxième année de suite. Il est d’ailleurs toujours à la recherche d’une première victoire cette saison après trois courses.

«Ce fut malade, comme course! L’an dernier, nous avions perdu sans livrer une bonne bataille. Cette année, Volvo était vraiment plus fort que nous et c’est tout à son honneur. Les conditions étaient difficiles. Il y avait de la grosse glace.

«Nous n’avons pas fait beaucoup d’erreurs. Nous nous sommes suivi tout le long et, en fin de compte, ils ont gagné. Bravo à eux!»

Finalement, qu’est-ce qui a fait la différence?

«15 secondes», a lancé Anderson mi-figue, mi-raisin.

Accident

Dans la classe sport, Croisières Lachance-Croisières AML (28 min 6 s), Sandwicherie Fastoche (32 min 31 s) et Police Ville de Québec (33 min 7 s) ont terminé dans l’ordre.

C’est toutefois la formation Québec Original qui a retenu l’attention. Selon les échos, un membre de l’équipe aurait eu la jambe coincée entre deux embarcations, sur le fleuve, et il aurait subi une fracture ouverte au tibia. Il a donc quitté le site en ambulance.

Bota-Bota-La relève par 0,3 seconde
Team Volvo competes during the Quebec Winter Carnival ice canoe race on the St. Lawrence River in Quebec City
Photo Reuters

On a eu droit à une fin de course des plus spectaculaires dans la classe élite féminine.

«Qui a gagné?» ont demandé les équipes Bota Bota-La relève et Écomaris en franchissant le fil d’arrivée.

Finalement, Bota-Bota-La relève (39 min 10,06 s) l’a emporté par 0,3 seconde. Sans aucun doute la course la plus serrée de l’histoire.

Pour Bota-Bota-La relève, il s’agissait d’une première victoire en carrière.

«Nous ne l’avons pas encore réalisé. Ça s’est gagné par quelques centimètres. Ce fut vraiment intense. Hey, nous avons gagné le Carnaval!» s’est exclamée la capitaine Marianne Biron-Hudon.

«Nous n’avons que trois années d’expérience. Ça donne une bonne dose de confiance. C’est complètement malade! Nous reviendrons l’an prochain pour remettre ça.»


Résultats

Élite homme

1. Volvo 49 min 44 s

2. Château Frontenac/Le Soleil/The North Face 49 min 59 s

3. Latulippe 52 min 57 sÉlite femme

Élite femme

1. Bota Bota-La relève 39 min 10,06 s

2. Écomaris 39 min 10,36 s

3. Blaxton Latulippe 41 min 3 s

Sport

1. Croisières Lachance-Croisières AML 28 min 6 s

2. Sandwicherie Fastoche 32 min 31 s

3. Police Ville de Québec 33min 7 s