/lifestyle/techno
Navigation

Les 100 finalistes pour la troisième étape de la mission Mars One ont été dévoilés

La prochaine étape: la formation d’équipes, puis la tenue de séances d’entraînement dans des avant-postes martiens qui seront aménagés à différents endroits sur Terre.
Image: Gracieuseté La prochaine étape: la formation d’équipes, puis la tenue de séances d’entraînement dans des avant-postes martiens qui seront aménagés à différents endroits sur Terre.

Coup d'oeil sur cet article

C’est ce dimanche que la direction de Mars One dévoilait les 100 finalistes retenus pour la troisième étape du fameux projet de colonie martienne.

Six cent soixante volontaires étaient en lice. L’organisation indique que ces aspirants astronautes rejetés pourront tenter leur chance à nouveau plus tard cette année alors que Mars One lancera une seconde campagne pour recueillir de nouvelles candidatures.

Aucun des cinq Québécois qualifiés lors de la seconde ronde de janvier dernier ne figure dans le top 100

Des 75 Canadiens espérant se tailler une place au sein des finalistes, seulement quatre d’entre eux  trois femmes et un homme  passent à la prochaine étape: la formation d’équipes, puis la tenue de séances d’entraînement dans des avant-postes martiens qui seront aménagés à différents endroits sur Terre, dont l’Arctique. «Être un des meilleurs candidats individuels ne fait pas nécessairement un bon membre d’une équipe», note le Dr Norbert Kraft par voie de communiqué. «J’ai donc très hâte de voir comment les candidats évolueront ensemble au fil des entraînements à venir», poursuit le médecin en chef de Mars One.

Rappelons que plus de 200 000 volontaires provenant d’un peu partout à travers le monde ont initialement soumis leur candidature au projet Mars One. L’organisation prévoit tenir des missions sur la Planète rouge aux deux ans, afin d’alimenter la colonie en ressources, matériaux et personnel.

Selon les plans actuels de Mars One, une première navette – inhabitée – sera lancée vers l’astre en 2017 et y arrivera en 2018. Elle permettra des analyses qui serviront aux autres périples à venir. Quatre premiers astronautes devraient décoller en 2024 pour finalement se poser sur Mars en 2025.