/sports/hockey
Navigation

Labeaume n'a jamais promis les Nordiques... mais!

Régis Labeaume Nordiques
Photo Montage Le Journal À l'automne 2010, le maire Labeaume plaçait le retour des Nordiques et la construction de l’amphithéâtre parmi ses priorités.

Coup d'oeil sur cet article

S’il est vrai que Régis Labeaume n’a jamais promis que la construction de l’amphithéâtre conduirait automatiquement au retour des Nordiques, force est toutefois de constater que la multiplication des déclarations du maire à cet effet ont pu brouiller les cartes.

Le Journal a fouillé près de 2000 articles et reportages sur le sujet, qui se sont retrouvés dans différents médias au cours des dernières années. Retour en moments clés sur la relation ambigüe qui unit le maire de Québec à l’amphithéâtre et à la Ligue nationale de hockey.

23 octobre 2007

Le maire Labeaume affirme au Soleil qu’il ne faut pas fermer la porte à un éventuel retour de la LNH dans la capitale. Ce retour est toutefois lié à l'implication possible de la Ville dans la construction d'un nouvel amphithéâtre.

3 mai 2009

De passage à Tout le monde en parle, Régis Labeaume offre un chandail des Nordiques à Guy Carbonneau, récemment remercié de ses services d’entraineur par le Canadien de Montréal. «Je voudrais vous dire qu'à Québec, on n’a pas apprécié le geste du Canadien. Et comme on a quelques espoirs d'avoir à nouveau une équipe de hockey de la LNH, je vous transmets toute notre affection et je veux que vous vous souveniez de nous», lui lance-t-il.

16 mai 2009

«Ma stratégie est assez simple. Avec deux ou trois personnes, je sais tout ce que se passe dans la LNH. Je suis au courant et je connais les investisseurs potentiels. Et si à un moment donné je vois une craque, sait-on jamais. Je ne dis jamais "non" au retour des Nordiques», le maire de Québec, au journal Le Droit.

10 octobre 2009

De retour de New York, le maire commente son tête-à-tête avec Gary Bettman et Bill Daly, vice-président de la LNH. «On a parlé de tout ce qui entoure une équipe de hockey. M. Bettman avait des choses à me dire. On était vraiment dû pour se rencontrer [...] On ne pouvait pas espérer mieux [...] Ç'a été fructueux.»

12 octobre 2009

Le maire Régis Labeaume arbore le chandail des Nordiques lors d'une entrevue avec Jean-René Dufort, de passage à Québec. «C'est pour quand le premier match?» demande l'Infoman. «Ça, c'est pas clair encore! La date n'est pas encore déterminée. Venez nous revoir la semaine prochaine», répond le maire.

16 octobre 2009

Le maire Régis Labeaume dévoile les détails de son projet de construction d'un amphithéâtre, dans lequel la Ville est prête à investir 50 M$. «Un nouvel amphithéâtre ne garantit pas le retour du hockey professionnel à Québec. Mais il est certain qu'aucun club professionnel ne sera de retour à Québec sans la construction d'un nouvel amphithéâtre.»

25 janvier 2010

«Est-ce que les Nordiques vont revenir?», demande un jeune de l’école de la Chaumière, où le maire est de passage. «Je vous dirais que ça va bien!», répond-t-il, tel que rapporté dans le Québec Hebdo. «Le projet que vous aimeriez le plus réaliser?», demande un autre élève. «Un amphithéâtre, pour avoir les Olympiques... et les Nordiques!», renchérit-il.

5 avril 2010

De passage à la défunte émission le Verdict, animé par Véronique Cloutier, le maire Labeaume apprend que 66 % de la population croit au retour des Nordiques. Les statistiques révélées permettent aussi d’apprendre que 42 % des gens pensent que l'objectif ultime du maire est d’obtenir une franchise de la LNH.

17 août 2010

Le maire Labeaume place le retour des Nordiques et la construction de l’amphithéâtre parmi ses priorités pour l’automne 2010, selon le Soleil. Il se dit convaincu que les astres sont bien placés pour y parvenir. «On n'a jamais vu un contexte comme ça et si on laisse passer un contexte comme ça, ça ne repassera pas», croit Régis Labeaume.

1er octobre 2010

«C'est impossible de parler du dossier sans parler du hockey professionnel. Mais ce projet dépasse les Nordiques et la LNH. Nous avons besoin d'un amphithéâtre digne d'une capitale comme Québec. On dirait que les opposants ne veulent pas accepter cette idée», indique le maire Labeaume, au lendemain de l'annonce du lancement du projet de construction de l’amphithéâtre.

2 octobre 2010

Présent à la Marche bleue, Régis Labeaume porte un blouson sur lequel était inscrit «Pour un nouvel amphithéâtre à Québec». Il rappelle que le retour des Nordiques passe par un nouveau colisée. «Il y a le retour des Nordiques, il y a les Olympiques. Chacun apporte sa part de rêve. Cependant, on sait tous que les rêves de chacun passent par un amphithéâtre.»

23 janvier 2011

Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor, confirme qu'il est en négociations avec la Ville de Québec au sujet d'une participation de son entreprise à la construction d'un amphithéâtre, dans le but ultime d'y voir renaître les Nordiques de Québec. Quebecor a déposé une offre de plusieurs dizaines de millions de dollars à la Ville.

15 février 2011

Le maire affirme que toutes les entreprises intéressées à s'associer au projet du nouvel amphithéâtre de Québec sont désireuses de ramener les Nordiques, rapporte le Soleil. «Les gens sérieux avec qui on discute veulent tous un club de hockey. Ils connaissent nos préoccupations, ils connaissent nos souhaits et je pense qu'une entreprise sérieuse qui veut discuter avec nous doit sérieusement avoir le goût d'amener un club ici», déclare-t-il, alors qu’il était de passage dans une école primaire pour entendre des jeunes lui présenter leurs projets de rêves.

1 Mars 2011

La Ville de Québec annonce son partenariat avec Québecor, qui devient gestionnaire de l’amphithéâtre. «À partir de maintenant, je vous passe la rondelle!», lance le maire à Pierre Karl Péladeau. «À partir d'aujourd'hui, tout est possible à Québec», renchérit-il.

29 mars 2011

«Je ne tiens pas le chéquier et ce n'est pas le maire Labeaume qui ira chercher un club, mais je pense encore que c'est possible. On est maintenant dans les calculs de la LNH. On n'existait pas avant l'annonce de l'amphithéâtre, mais après, on est passé du néant à incontournable pour la Ligue», commente le maire Labeaume, en marge du Match bleu.

2 juin 2011

En plein débat sur la légalité de l’entente avec Québecor, le maire de Québec affirme que ce partenariat est le plus efficace pour l’obtention d’une franchise de la LNH. «Jamais les Québécois nous auraient pardonné de ne pas travailler avec un partenaire capable d'amener un club de la LNH à Québec», a-t-il lancé.

30 septembre 2011

Le maire de Québec veut profiter des festivités entourant la Journée bleue pour célébrer «un petit peu» l'avancement sur les démarches visant à ramener une équipe de hockey professionnel à Québec. «On a avancé depuis quelques mois, j'ai envie de dire : "on va fêter un petit peu", avant on revendiquait», a-t-il déclaré.

8 mai 2012

Au lendemain d’une entente entre la LNH et Glendale pour garder les Coyotes à Phoenix, la Ville annonce qu’elle lancera un appel d’offre pour mettre l’ancien Colisée aux normes de LNH. Le maire Labeaume refuse de dire que les espoirs sont perdus pour Québec pour ramener une équipe professionnelle à Québec.

14 mars 2013

Pierre Karl Péladeau, qui travaille à ramener les Nordiques dans la capitale, annonce qu’il quitte Québecor. Régis Labeaume se veut rassurant. «Ne vous inquiétez pas. On a un homme d'affaires qui veut plus que jamais avoir un club à Québec et qui va y mettre encre plus de temps que jamais», a-t-il mentionné.

29 avril 2013

Me Marcel Aubut affirme être confiant face à un retour des Nordiques, dont il ne doute plus. Le maire Labeaume n’a pas aimé ça. «On a un plan de match, c'est d'être silencieux, eh bien! il faudrait que Marcel parle moins. Honnêtement, quand j'ai lu ça ce matin, je n'étais pas de bonne humeur», lance-t-il.

30 avril 2013

Affirmant être dans un «moment critique» pour le retour des Nordiques, le maire relance les appels d'offres pour la mise aux normes du Colisée Pepsi. «Peut-être y aura-t-il une équipe de disponible. Si c'est le cas, on va tenter de l'avoir à Québec. Tout le monde travaille, on est tous tissés très serré. Et on va tout faire pour avoir un club à Québec. Et cette année si c'est possible. On va tout faire», affirme-t-il au Soleil.

3 juillet 2013

Les Coyotes restent officiellement à Phoenix. Malgré cela, le maire demeure persuadé que Québec est dans la mire de la LNH. «Je suis convaincu que Québec est dans les plans de la ligue. Je suis convaincu de ça [...] J’ai aucun doute qu'on aura un club de hockey de la Ligue nationale ici à Québec», dit-il.

2 octobre 2013

«Mon feeling à moi, c'est que j'ai confiance qu'on ait un club en septembre 2015», a lancé le maire de Québec, en entrevue sur les ondes de la radio CHOI FM. Il réagissait aux propos tenus mardi soir par l’adjoint au commissaire de la Ligne nationale de hockey (LNH), Bill Daly, qui avait évoqué la possibilité d'une expansion.

21 octobre 2013

En campagne électorale, Régis Labeaume, alors maire sortant, affirme que le gestionnaire de l'amphithéâtre, Québecor, saura rendre une équipe de la Ligue nationale de hockey payante grâce à son imposant réseau médiatique et à la production télévisuelle qui y sera faite.

28 novembre 2013

Québecor et la LNH signent une entente de 5,2 G$ pour la diffusion des matchs de hockey pendant 12 ans. Le maire affirme que ce contrat «devrait aider» Québec dans sa quête pour ravoir une franchise de hockey professionnel.

29 janvier 2014

«Je ne veux pas aller très loin là-dedans pour des raisons évidentes, mais, moi, je suis très confiant qu'à l'ouverture (de l'amphithéâtre), on peut avoir un club»

- Régis Labeaume, aux Francs-Tireurs

11 mars 2014

Pierre Karl Péladeau fait le saut en politique. Le maire de Québec rassure les citoyens sur le dossier du retour d’une équipe de la LNH, affirmant que Brian Mulroney, le président de Québecor, Robert Dépatie, et le président de TVA, Pierre Dion, poursuivent le dossier. «Ce trio de choc est toujours à pied d'oeuvre et, par conséquent, l'implication politique de Pierre Karl Péladeau n'altère aucunement, mais aucunement, le travail concernant le retour éventuel des Nordiques de Québec».

15 septembre 2014

Le maire de Québec visite l’amphithéâtre et s’emballe en faisant allusion au hockey dans l’amphithéâtre. Il insiste sur le traitement qui sera réservé aux joueurs. «La grandeur de la chambre des joueurs, ce n'était pas des spécifications LNH. C'est plus.» Un stationnement couvert est aussi aménagé pour les joueurs. «On est vraiment NHL full proof.»

16 décembre 2014

Régis Labeaume affirme en entrevue éditoriale au Journal qu’il ne s’agit qu’une question de temps avant d’avoir les Nordiques. «Ça va venir un jour, selon moi. La question, c'est quand, a laissé tomber Régis Labeaume hier en entrevue éditoriale avec Le Journal. J'ai bien confiance. Moi je vais avoir livré la marchandise avec l'amphithéâtre.»

16 février 2015

TVA diffuse une visite de l’amphithéâtre faite avec le maire de Québec, accompagné de Pierre Jobin et Stéphane Turcot. Régis Labeaume présente le vestiaire et la piscine des joueurs, notamment, ce qui soulève des questions quant au retour d’une équipe de la LNH. «On a confiance d’en avoir une», lance-t-il.