/sports/others
Navigation

McManiman termine 6e à son premier Big Air

Coup d'oeil sur cet article

Audrey McManiman a pris la sixième position, hier soir, à l’occasion de la première finale féminine de Big Air tenue en Coupe du monde, à l’Îlot Fleurie.

Audrey McManiman a pris la sixième position, hier soir, à l’occasion de la première finale féminine de Big Air tenue en Coupe du monde, à l’Îlot Fleurie.

En raison d’un pointage de 67,75, la Québécoise a terminé à 75,5 points de la gagnante, la Néerlandaise Cheryl Maas. McManiman a offert sa prestation devant de nombreux amateurs ayant bravé un froid polaire. D’ailleurs, Gestev, l’organisatrice de l’évènement, estime avoir distribué plus de 1100 chauffe-mains parmi la foule pendant les 90 minutes de la compétition.

Après sa première descente, McManiman se trouvait en quatrième place. Des ennuis à l’atterrissage l’ont ensuite reléguée en sixième position. Malgré tout, l’athlète originaire de Lanaudière était satisfaite de sa prestation.

«Ce fut une belle expérience. J’aurais aimé être plus solide sur mes pieds, mais je suis quand même satisfaite de mon résultat. J’ai terminé sixième en raison d’un manque de pratique, a-t-elle lancé sans arrogance.

«Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour pratiquer les figures que j’ai faites dans mes deuxième et troisième sauts. Puisque le format des finales était différent de celui des qualifications, j’ai dû changer mon plan de match.»

Pionnière

En qualification, seul le meilleur de deux sauts comptait. En finale, les deux meilleurs de trois sauts ont été pris en considération.

L’athlète de 20 ans peut se considérer comme étant une pionnière puisque, pour la première fois en 16 ans, les femmes ont participé au Big Air à l’occasion de la Coupe du monde.

«Les femmes sont prêtes pour le Big Air. Notre présence est bonne pour le sport féminin, et j’espère qu’il prendra assez d’expansion pour devenir une discipline olympique. Avec mes performances de ce soir [hier], j’espère en avoir encouragé plusieurs à se lancer dans le Big Air.»

La fin de semaine de McManiman n’est pas terminée puisqu’elle prendra part aux qualifications du slopestyle ce matin, dès 9 h, à Stoneham.

Champion amoché

Du côté masculin, Darcy Sharpe (187,75 points), de Calgary, a coiffé Tyler Nicholson (177,75), de North Bay, et l’Américain Eric Beauchemin (169,25).

Assuré de gagner après ses deux premiers sauts, Sharpe a joué d’audace à son troisième et l’a payé cher. Le champion est tombé sur la tête et a été victime d’une commotion cérébrale. Il ne participera donc pas au slopestyle aujourd’hui.

Quant à Nicholson, il s’est hissé au deuxième rang, grâce à un excellent troisième saut. Mais s’il avait été dans la position de Sharpe, il affirme qu’il aurait agi différemment.

«Je trouve très dommage ce qui est arrivé à Darcy. Si j’avais été lui, j’aurai été plus conservateur à mon dernier saut.»

Si le Snowboard Jamboree est terminé pour Sharpe, ce n’est pas le cas de Nicholson. Ce dernier participera à la demi-finale de slopestyle à Stoneham.