/lifestyle/techno
Navigation

Un ordinateur complet sur votre poignet

techno
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Neptune Technologies, de Montréal, a dévoilé cette semaine le Duo, la deuxième génération de sa montre connectée, et ça a fait jaser. Le concept est ambitieux: concentrer toute la puissance informatique sur le poignet de l'utilisateur, plutôt que dans un appareil plus gros, comme un téléphone intelligent.

Neptune Technologies, de Montréal, a dévoilé cette semaine le Duo, la deuxième génération de sa montre connectée, et ça a fait jaser. Le concept est ambitieux: concentrer toute la puissance informatique sur le poignet de l'utilisateur, plutôt que dans un appareil plus gros, comme un téléphone intelligent.

Le Duo est une montre-bracelet comprenant la mécanique d'un petit ordinateur de poche: son processeur à quatre cœurs animerait la plus récente version du logiciel Android, de Google (Android 5 Lollipop), et serait appuyé par la mécanique typique d'un appareil deux ou trois fois plus gros: 32 go de stockage, une connexion Bluetooth, WiFi, NFC, etc. Seul son écran est plutôt modeste, à 2,4 pouces de diagonale. Un capteur de fréquences cardiaques est aussi logé sous le bracelet.

La montre peut fonctionner seule, ou mieux, elle peut projeter son affichage à l'écran d'un deuxième appareil ayant la taille d'un téléphone intelligent, mais ne possédant qu'un affichage, deux caméras et une batterie. Grâce à un protocole de transmission sans fil ultrarapide appelé WiGig (et devant, à terme, remplacer le WiFi), la montre pourrait projeter une image sur ce deuxième écran sans délai.

À la limite, on peut imaginer la montre projetant une image sur un écran encore plus large, comme une tablette ou même un téléviseur.

Tout ça est fort évidemment exigeant en énergie. Pour répondre à la demande, les gens de Neptune ont conçu une montre-bracelet monobloc dont la batterie compose sa surface inférieure en totalité. Ça permet de doubler l'autonomie de l'appareil... En contrepartie, la montre, qui n'existe pour le moment que sous la forme d'un prototype non fonctionnel, doit faire avec un design à la fois simpliste et futuriste: l'appareil est lisse et moderne, mais il est loin d'être aussi séduisant que, disons, une Apple Watch.

Avant le Duo, Neptune a vendu le Pine, sorte de mini téléphone Android se portant lui aussi au poignet. L'entreprise a souffert de délais de mise en marché et d'un essoufflement de l'intérêt pour ce marché, mais elle tente quand même encore le coup de la prévente: les intéressés peuvent réserver leur Duo dès maintenant auprès du fabricant montréalais, moyennant 500 dollars. Sinon, ils peuvent attendre la fin de l'année, mais à ce moment, le Duo coûtera plutôt 800 dollars.

Évidemment, c'est un saut dans le vide: il faut espérer que tout ça tienne confortablement au poignet, et que ça soit livré à temps. Une promesse rendue plus difficile à remplir quand on sait que la qualité des appareils connectés est souvent plutôt douteuse...

 

Neptune Duo

- Montre connectée autonome (Hub) avec écran d'appoint (Pocket Screen)

- Processeur quadricoeur non spécifié

- Écran de 2,4 pouces

- Android 5.0

- Pile de 1000 milliampère-heure (mAh) (plus 2000 mAh dans le Pocket Screen)

- De 500 à 800 dollars

 
 

Brèves

Fitbit Surge

Un assistant d'entraînement étonnamment précis

techno
Photo Courtoisie

Tous les bracelets connectés n'ont pas la même précision, chose que nous confirmait une étude scientifique incomplète, mais tout de même révélatrice publiée aux Etats-Unis plus tôt ce mois-ci. Mais à ce jeu, une gamme d'assistants d'activité physique semble se démarquer, et c'est celle de la société Fitbit, qui vient justement de mettre en marché la montre Surge, probablement son produit le plus complet à ce jour.

Contrairement aux autres appareils de la gamme, la Surge prend la forme d'une montre normale, à laquelle on a greffé une double antenne Bluetooth, un moniteur de fréquences cardiaques, un accéléromètre et un récepteur GPS. Tout ça permet de suivre son niveau d'activité au quotidien, ou d'enregistrer des lecteurs exécutées pendant une période d'activité précise (course, vélo, entraînement, etc.).

Après essai, on s'étonne de constater que la Surge est étonnamment précise dans le calcul de la distance parcourue, du nombre de pas et du rythme cardiaque. En prime, elle affiche l'heure, elle émet des alertes vibrantes quand on reçoit un texto, un coup de fil, ou quand on règle une alarme silencieuse, elle contrôle la lecture musicale à partir de son téléphone intelligent et sa pile dure environ trois jours.

Si seulement elle était plus jolie…

 

Fitbit Surge

- Montre d'exercice avec suivi du rythme cardiaque

- Connexion Bluetooth

- Commande musicale et alertes mobiles

- Trois jours d'autonomie

- Compatible avec Android, iOS, Mac et Windows

- 250 $