/lifestyle/food
Navigation

La santé du cœur en vedette

Coup d'oeil sur cet article

Février est consacré mois du cœur. L’occasion idéale de penser à sa santé cardiovasculaire en adoptant une alimentation préventive. Voici 11 aliments-clés qui favorisent la santé du cœur.

Février est consacré mois du cœur. L’occasion idéale de penser à sa santé cardiovasculaire en adoptant une alimentation préventive. Voici 11 aliments-clés qui favorisent la santé du cœur.

Les huiles

 

Photo Courtoisie

Côté matières grasses, il faut distinguer les bons des mauvais gras. Les premiers, constitués des gras mono-­insaturés et polyinsaturés, sont à prioriser. Les seconds, soit les gras saturés et trans, sont à limiter le plus possible.

Mes coups de cœur

L’huile d’olive
 
Photo Courtoisie

L’huile d’olive est mon huile de choix. J’en raffole, si bien que j’ai au moins une dizaine de bouteilles différentes à la maison. Qu’elle provienne d’Italie, d’Espagne, de Grèce, du Portugal ou de Tunisie, elle procure de nombreux bienfaits salutaires. Riche en bon gras mono-insaturé, en vitamine E et en composantes antioxydantes, elle a plusieurs atouts pour la santé du cœur. À froid, à chaud, elle se prête à tous les usages! On opte absolument pour la version extra vierge pour bénéficier totalement de ses bienfaits.

L’huile de canola

Également riche en gras mono-insaturé, l’huile de canola est aussi riche en bons gras oméga-3. Elle a donc deux atouts pour la santé du cœur. On préfère bien sûr la version non raffinée, même si elle est plus chère.

 

Les légumes

 

Photo Fotolia

Recueillant de multiples preuves scientifiques quant à leurs bienfaits protecteurs, les légumes sont des musts pour la santé du cœur. Contribuant au maintien d’un poids santé, les légumes sont riches en fibres et en composantes phytochimiques qui protègent le cœur. Les légumes colorés (vert, rouge, orange, jaune) sont à privilégier.

Mes coups de cœur

Le brocoli

Le brocoli regorge de vitamines, de minéraux et de composantes bénéfiques pour le cœur. Excellente source de vitamines C et K, il apporte également de la lutéine et de la zéaxanthine, des caroténoïdes intéressants.

La tomate

En plus de réduire le risque de cancer de la prostate, la tomate est bénéfique à la santé du cœur. Elle apporte du lycopène, un précieux antioxydant qui aurait des propriétés anti-inflammatoires. La tomate pourrait diminuer l’agrégation plaquettaire et la formation de caillots.

La patate douce

Encore trop peu consommée, la patate douce est une source intéressante de bêta-carotène et de composés phénoliques. Des études in vivo ont permis de montrer une réduction de l’oxydation du mauvais cholestérol (LDL), diminuant ainsi le risque de maladies cardiovasculaires.

 

Les poissons gras

 

Photo Pumba - Fotolia

Excellente source d’oméga-3 d’origine marine, le poisson devrait être au menu trois fois par semaine. Favorisant le bon fonctionnement du système immunitaire, hormonal et circulatoire, le poisson est un must pour la santé cardiovasculaire. Il diminue les triglycérides sanguins, rend le sang plus fluide, prévenant ainsi la formation de caillots, et réduit la tension artérielle.

Mes coups de coeur

Le saumon

Photot Jacek Chabraszewski - Fotolia

Qu’il soit fumé, en darne, mariné ou entier, le saumon est particulièrement riche en oméga-3. Il en existe de nombreuses espèces qu’on distingue principalement par la couleur de leur chair. Riche en vitamine B12 et A, c’est une bonne source de fer, de magnésium et une rare source de vitamine D.

Le maquereau

Gagnant à se faire connaître, ce poisson peu coûteux est de la même famille que le thon. Ayant un goût similaire à celui du hareng ou de la sardine, sa chair blanchâtre peut s’apprêter de multiples façons. En prime, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine assurent une bonne partie de l’approvisionnement de la province. Riche en vitamines du complexe B, c’est également une excellente source de magnésium, de sélénium et de phosphore.

La sardine

Excellente source de calcium si elle est consommée avec les arrêtes, la sardine est rarement vendue fraîche, principalement à cause de la difficulté à la conserver. On la trouve principalement en conserve, baignant dans de l’huile ou de la sauce tomate. Des études réalisées sur les protéines de sardines ont montré leurs effets sanguins appréciables. Elles permettraient de prolonger le temps de coagulation et seraient donc bénéfiques aux personnes à risque de thrombose.

 

Mes coups de coeur

Les fruits

La pomme

Photo Courtoisie

Une pomme par jour éloigne le docteur pour toujours, nous dit le célèbre adage... En fait, la pomme a plusieurs propriétés. Elle se distingue notamment par sa teneur en fibres solubles, lesquelles aident à normaliser le cholestérol sanguin. Comme la majeure partie des fibres se retrouvent dans la peau, on évite de la peler. Une étude a même montré que le fait de manger une pomme avant chaque repas coupe l’appétit, favorisant ainsi la perte de poids. Fruit du Québec disponible à longueur d’année, on essaie d’en manger une par jour!

Les agrumes

Citron, pomelo, mandarine, clémentine sont à l’honneur cet hiver. En plus de compter parmi les meilleures sources de vitamine C, les agrumes contiennent des terpènes et des flavanols qui diminuent les risques de maladies cardiovasculaires. Ces composantes ont aussi une action anti-inflammatoire en plus de protéger les vaisseaux sanguins.

Les petits fruits

Tout simplement parce que ce sont les fruits les plus riches en antioxydants, lesquels protègent contre le cancer et les maladies cardiaques. Idéalement, on essaie de consommer au moins 125 ml (1/2 tasse) de petits fruits (fraises, framboises, bleuets, mûres, sureau) tous les jours.

 

Parmi les autres aliments vedettes pour un cœur en santé, citons le soya, le chocolat noir et le vin rouge!

Photo Natika - Fotolia