/news/politics
Navigation

Un « fort » pour le PM

Activité de mobilisation dans le cadre de la semaine nationale d’actions dérangeantes

Manifestation à Saint-Félicien
Photo Le Journal de Québec, Jean Tremblay Des manifestants fabriquent un fort devant les bureaux de Philippe Couillard.

Coup d'oeil sur cet article

Près d’une cinquante de manifestants ont bravé le froid devant l’Hôtel de Ville de Saint-Félicien qui abrite les bureaux du premier ministre Couillard afin d’y construire un fort en neige.

Des représentants de plusieurs syndicats de la région veulent démontrer au PM que la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics n’entend pas lâcher prise face aux mesures d’austérité du gouvernement Couillard.

Présent sur place, Engelbert Engelbert Cottenoir jr, président du Conseil central du Saguenay-Lac-Saint-Jean (CCSLSJ-CSN) a martelé: «Il est important de porter le message que les mesures d’austérité ce n’est pas bon pour la population. Il fait froid, mais nous avons le cœur chaud».

Choix idéologiques dénoncés

«On n’est pas d’accord avec ces choix idéologiques annoncés par le gouvernement. On a voulu construire un fort pour démontrer au gouvernement que même si ce sont eux qui ont le pouvoir c’est finalement le peuple qui détient le vrai pouvoir. Ensemble, nous sommes plus fort qu’eux», a expliqué pour sa part Édith Cottenoir du mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire (MEPAC), un regroupement d’organismes communautaires en défense des droits.

Mouvement provincial

La manifestation s’inscrit dans le cadre de la semaine nationale d’actions dérangeantes organisée par la Coalition Main rouge qui invite, partout au Québec, les organismes communautaires, les associations étudiantes et les syndicats à manifester leur mécontentement par rapport aux mesures d’austérité proposées par le gouvernement du Québec.

En début de semaine Véronique Laflamme, co-porte-parole de la Coalition, avait informé la population qu’une quarantaine d’actions de mobilisations et de visibilité étaient prévues partout au Québec.​