/opinion/blogs/columnists
Navigation

Les jours de Lars Eller sont-ils comptés à Montréal?

NHL/
Photo USA Today Sports

Coup d'oeil sur cet article

Jacob De La Rose a inscrit ses deux premiers buts jeudi soir dans la victoire du Canadien à Columbus. C'est un de plus que la production de Lars Eller au cours de ses 25 derniers matchs!

De La Rose, qui n'a que 19 ans, prend de plus en plus d'assurance au centre du troisième trio du Canadien, au point qu'on peut se demander si les jours de Lars Eller ne sont pas comptés à Montréal, avec la date limite des transactions qui approche.

Eller représente le meilleur appât que Marc Bergevin a au bout de sa ligne pour conclure une transaction d'importance, du moins, plus importante que celle ayant amené Devante Smith-Pelly à Montréal plus tôt cette semaine.

Le Danois est encore jeune et il pourrait s'épanouir ailleurs, dans un système de jeu différent, sait-on jamais. Eller ne produit plus mais il avait tout de même connu du succès l'an dernier dans les séries, ce qui lui avait valu un joli contrat.

De La Rose, de son côté, impressionne pas mal. Michel Therrien semble bien apprécier le jeune homme, si on se fie à la chaleureuse tape dans le dos qu'il a servie à De La Rose après qu'il eut inscrit son premier but dans la LNH.

Pour ce qui est de Smith-Pelly, il a démontré, dès son premier match dans l'uniforme du Canadien, pourquoi Bergevin est allé le chercher à Anaheim.

Ce robuste ailier droit a distribué quatre mises en échec en 17 minutes de jeu et Therrien n'a pas manqué de souligner son bon travail le long des bandes. Il l'a même employé aux côtés de Tomas Plekanec et d'Alex Galchenyuk.

Contre les Maple Leafs de Toronto samedi soir, Smith-Pelly devrait être encore plus visible. Ça devrait être son genre de match.

Jagr

En terminant, j'avoue que je suis un peu déçu que Jaromir Jagr ait été échangé aux Panthers de la Floride. Je sais qu'il a 43 ans et qu'il a ralenti, mais j'aurais aimé le voir jouer en compagnie de Tomas Plekanec dans le dernier droit de la saison et dans les séries.

2. Encore de l’énergie dans le réservoir
NHL/
Photo Ben Pelosse, Le Journal de Montréal

Avec sa vaste expérience, entouré de joueurs rapides, Jagr aurait pu apporter une dimension différente à l'attaque du Canadien.

Mais bon, le Canadien ne trône-t-il pas au sommet du classement avec ses 40 victoires?

Bergevin nous réserve peut-être quelque chose de beaucoup plus gros dans les prochains jours.

«Stay tuned», comme disent nos collègues anglophones.