/news/currentevents
Navigation

Une victime d’un prêtre pédophile exaspérée par le diocèse de Québec

Pierre Bolduc
Photo Jean-François Desgagnés Pierre Bolduc

Coup d'oeil sur cet article

Payant cher la facture de soins en psychothérapie pour panser les blessures du passé, Pierre Bolduc, l’une des victimes du prêtre Jean-Marie Bégin, vient d’apprendre que ce serait au diocèse de Québec de l’acquitter de ce fardeau finan­cier.

L’homme a été agressé sexuellement par le prêtre dans les années 1970, à Thetford Mines. «On m’a dit que le diocèse acceptait de me payer ma psychothérapie et de m’offrir un cheminement spirituel», dit-il, surpris.

Cette nouvelle, il l’a apprise par l’intermédiaire de certains médias.

«C’est 85 $ la séance, mais ça m’aide énormément», lance-t-il.

Cardinal Lacroix

Il a également appris par la même occasion que ses conditions à la rencontre proposée par le diocèse avec deux membres du comité-conseil mandaté par l’archevêque avaient été acceptées. Étrangement, il n’en est toujours pas avisé par le diocèse.

Cette rencontre avait été proposée par le cardinal Lacroix en juin dernier. Le 24 février, M. Bolduc a finalement accepté, à condition de pouvoir être accompagné et de connaître le nom des personnes qu’il allait rencontrer.

«Je n’ai toujours pas eu de réponse [officielle], déplore-t-il. Ça part mal la game», poursuit M. Bolduc.

Il attend patiemment la réponse «de façon officielle» pour l’accepter.

Néanmoins, M. Bolduc restera insatisfait tant qu’il n’aura pas rencontré le cardinal Lacroix.

«Je veux lui dire à lui [mes souffrances]. Je veux juste qu’il me croie», implore-t-il.

Une telle rencontre avec le comité est la première étape avant de rencontrer potentiellement le cardinal, si les recommandations par le comité sont favorables.

Protocole

Selon Jasmin Lemieux-Lefebvre, porte-parole du diocèse de Québec, les cas ne sont pas commentés publiquement.

Il existe un protocole qui s’adresse aux victimes, dans lequel on explique l’aide disponible.

Selon le porte-parole, une réponse devrait être acheminée à M. Bolduc.

 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.