/entertainment/music
Navigation

Il faudra attendre 88 ans avant de pouvoir entendre le nouvel album du Wu-Tang Clan

Wu Tang Clan
Photo: Archives

Coup d'oeil sur cet article

Fidèle à son image d’iconoclaste, le collectif rap Wu-Tang Clan vient d’ajouter une nouvelle clause à la parution de Once Upon a Time in Shaolin, un album unique en son genre.

Œuvre annoncée en 2014 et qui devrait finalement être lancée cette année, Once Upon a Time in Shaolin est une œuvre qui est littéralement unique en son genre. «On s’apprête à livrer quelque chose que personne n’a jamais tenté dans l’histoire de la musique moderne: un album unique, une pièce à collectionner. C’est comme si quelqu’un mettait la main sur le sceptre d’un roi égyptien!», a lancé RZA, membre du collectif, en entrevue avec Forbes l’année dernière. 

Produit en un seul exemplaire, l’album double contiendrait 31 chansons. Son boîtier serait, en fait, une sculpture combinant du nickel et de l’argent. L’œuvre compterait également sur des collaborateurs inusités. Si la présence de Redman n’est pas surprenante, celles de Cher et de joueurs du FC Barcelone, elles, font davantage sourciller.

L’œuvre serait actuellement entreposée dans une chambre-forte au Maroc. Elle paradera dans des expositions de musées et des festivals musicaux (où l’on pourra écouter l’œuvre après une fouille massive afin d’éviter les fuites) avant de finalement trouver preneur. 

Le boîtier de l'oeuvre.
Photo: Gracieuseté
Le boîtier de l'oeuvre.

Diffusion libre en 2103?

Cette semaine, le clan annonçait que les droits d’auteur reviendraient à l’acheteur dans 88 années. Celui-ci pourra donc décider s’il veut, oui ou non, diffuser l’œuvre gratuitement ou non. «La décision de lancer l’œuvre ou non lui reviendra», note Cilvaringz, membre du groupe et producteur de Once Upon a Time in Shaolin, en entrevue avec The Guardian.

Pari réussi

Mine de rien, l’entreprise du Wu-Tang Clan porte déjà ses fruits. Avant même la mise en vente, des mélomanes regroupent déjà leurs sous sur Kickstarter afin d’acheter l’œuvre collectivement. À ce jour, près de 700 donateurs participent. Ensemble, ils ont cumulé plus de 15 000 $. Le groupe espère toutefois récolter «des millions» pour l’œuvre selon Forbes.