/sports/football
Navigation

Duvernay-Tardif songe déjà à la médecine

Le joueur des Chiefs de Kansas City prépare son après-carrière et incite les jeunes à ne pas lâcher l’école­

Laurent Duvernay Tardif des Chiefs de Kansas City de la NFL, Cam
photo Le Journal de Québec, Pascal Huot Avant de s’adresser à des jeunes joueurs du secondaire, hier, au campus Notre-Dame-de-Foy, Antoine Duvernay-Tardif a passé un examen de psychiatrie en matinée.

Coup d'oeil sur cet article

Laurent Duvernay-Tardif prend tous les moyens pour assurer son avenir.

Repêché en sixième ronde par les Chiefs de Kansas City, le produit des Redmen de McGill, même s’il n’a pas été habillé pendant un match, vient de passer sa première saison dans la NFL. À peine la campagne terminée, il est retourné à McGill afin de poursuivre ses études en médecine.

Passion

Avant de s’adresser à des jeunes joueurs du secondaire, hier, au campus Notre-Dame-de-Foy, Duvernay-Tardif a passé un examen de psychiatrie en matinée.

«La médecine est une passion. D’ailleurs, mes coéquipiers ont un énorme respect envers moi. Ils me font réaliser la chance que j’ai d’être dans un programme d’étude sérieux et la chance presque assurée d’avoir une carrière en médecine. Je veux d’ailleurs dire aux jeunes que l’école, c’est important.

«Après dix ans dans la NFL, ton corps est usé. Si tu te rends à dix ans, c’est une chance. Surtout que la moyenne des carrières est de 3,6 saisons. À 27 ans, même si j’aurai fait beaucoup d’argent, je ne veux pas m’asseoir sur mes lauriers. Je veux avoir un plan B, une carrière.»

Pas une option

Pour le gaillard de 6 pi 5 po et 315 lbs, la médecine, peu importe la longueur de sa carrière dans la NFL, n’est pas une option. «Si je joue pendant dix ans dans la NFL, à la fin, j’aurai seulement 32 ans. Je veux quand même être médecin pour les 25 années suivantes. Dans ma tête, c’est certain que je serai médecin un jour. Le football constitue une belle tribune pour m’approcher de ma passion, la médecine sportive. Mon but ultime est de pouvoir suivre une équipe de la NFL en tant que médecin.»

En attendant d’être médecin à temps plein Duvernay-Tardif s’envolera pour le camp des Chiefs, le 29 avril.

«Ça tombe bien puisque je termine ma rotation en obstétrique-gynécologie le 28 avril.»

*****

 

Vous désirez réagir à cet article dans nos pages Opinions? Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante: jdm-opinions@quebecormedia.com .