/sports/hockey
Navigation

Le hockey en Californie en forte croissance

2015 Coors Light Stadium Series - Los Angeles Kings v San Jose Sharks
AFP

Coup d'oeil sur cet article

 LOS ANGELES  |  Foi de Luc Robitaille, le hockey en Californie n’a jamais eu si bonne mine.

Les Kings ont récemment été impliqués dans deux matchs extérieurs fort courus au Dodger Stadium de Los Angeles et au Levi’s Stadium de Santa Clara, devant des foules respectives de 54 099 et 70 205 personnes. L’engouement a certes été multiplié par les deux coupes Stanley des Kings au cours des trois dernières saisons, en plus de celle des Ducks d’Anaheim en 2006-07.

«J’ai eu la chance de remporter la Coupe comme joueur (à Detroit) et ce que j’ai appris, je l’ai ramené ici dans l’organisation. D’avoir gravé mon nom sur la Coupe deux fois comme membre de la direction des Kings est aussi spécial que si je l’avais gagnée ici comme joueur», a fait savoir Robitaille.

Division Pacifique

Mais au-delà de tous les accomplissements de l’organisation, Robitaille se réjouit avant tout de la création d’une division Pacifique dans la Ligue américaine dès la saison prochaine, qui donnera naissance à cinq clubs californiens à San Diego (Ducks), Stockton (Flames), Bakersfield (Oilers), Ontario (Kings) et San Jose (Sharks).

«Ça fait longtemps qu’on travaille là-dessus, depuis 2008 ou 2009. C’est important à la fois du côté hockey pour nos franchises en Californie, mais aussi pour le développement du sport. Ce sera quelque chose de spécial», a-t-il noté.

Des joueurs et des arénas

Pourtant, Robitaille n’aurait jamais imaginé pareil développement à son arrivée à Los Angeles il y a près de 30 ans.

«Quand Wayne (Gretzky) est arrivé (en 1988-89), ça a fait une grosse différence. Les gens aimaient déjà beaucoup le hockey, mais ça a changé. Au moins une douzaine d’arénas ont été construits dans les trois ou quatre années suivantes.

«Depuis ce temps, on a de plus en plus de jeunes d’ici qui jouent au hockey. Dans la Ligue de l’Ouest au Canada et dans les universités américaines, il y a 70 joueurs californiens cette saison. Nos arénas ici sont tous pleins. Dans les derniers mois, on s’est mis à regarder quatre nouveaux endroits pour construire des arénas. Il y aura un autre gros mouvement de croissance», croit-il.