/news/health
Navigation

CHUM: Jacques Turgeon reviendra-t-il en poste?

Jacques Turgeon
JMTL M. Turgeon est demeuré flou quant à son possible retour au CHUM. Yvan Gendron le remplace par intérim depuis jeudi, mais il partira le 1er avril prochain.

Coup d'oeil sur cet article

Le mystère plane toujours quant à savoir si l’ex-directeur général du CHUM Jacques Turgeon reviendra à la barre de l’hôpital après avoir claqué la porte jeudi dernier.

Rappelons que M. Turgeon a remis sa démission avec fracas jeudi, en dénonçant que le Dr Barrette l’obligeait à renommer le Dr Patrick Harris à la tête du département de chirurgie pour conserver son poste à la tête du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

Or, en conférence de presse vendredi, M. Turgeon n’a pas fermé la porte à un éventuel retour, demeurant flou quant à ses intentions.

Couillard dans le dossier

À la question de savoir si sa décision était irréversible, il a simplement répondu qu’elle était «réfléchie» et basée sur ses valeurs. Vendredi matin, le Dr Barrette avait nié avoir imposé une nomination à M. Turgeon, et lui avait tendu la main pour qu’il reprenne ses fonctions.

Aujourd’hui, le bureau du premier ministre Philippe Couillard a entrepris des discussions avec M. Turgeon, afin de le convaincre de reprendre sa fonction du directeur général.

Tant le cabinet du premier ministre que celui du Dr Barrette se sont refusés à tout commentaire.

Intérim

Depuis vendredi, cinq membres du conseil d’administration (CA) du CHUM ont aussi remis leur démission pour dénoncer l’ingérence du ministre Barrette dans ce dossier.

Présentement, Yvan Gendron occupe le poste de directeur général par intérim. Il connaît cette fonction puisqu’il avait assuré l’intérim du CHUM après le départ de Christian Paire, en décembre 2013.

Il avait même posé sa candidature pour le poste de directeur général, mais n’avait pas été retenu. Vendredi, M. Gendron a été nommé à la tête du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Il entrera officiellement en fonction le 1er avril prochain. Le Journal aurait souhaité s’entretenir avec M. Gendron, mais le CHUM a indiqué qu’il n’accorde aucune entrevue pour l’instant.

Par ailleurs, la vice-présidente du CA Louise Dostie remplacera le président démissionnaire Jean-Guy Deschênes. Mme Dostie n’a pas rappelé Le Journal.

-Avec la collaboration de Régys Caron.

 

*****

Vous désirez réagir à cet article dans nos pages Opinions? Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante: jdm-opinions@quebecormedia.com .