/finance/business
Navigation

Le Québécois Patrick Pichette quitte Google

Patrick Pichette
Photo d'archives Patrick Pichette

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le Québécois Patrick Pichette, qui occupe le poste de chef de la direction financière chez Google, va quitter la compagnie pour prendre sa retraite à l'âge de 52 ans.

M. Pichette a informé Google de son intention d’accrocher ses patins le 4 mars dernier.  Aucune date précise n’a été avancée quant à son départ, mais Google mentionne que la transition avec un nouveau chef des finances devrait être complétée d’ici six mois. Il a choisi de prendre sa retraite après avoir gravi le Kilimandjaro, selon ce qu'il raconte dans une lettre publiée sur Google +.

M. Pichette est à l’emploi de Google depuis 2008. Avant sa nomination chez Google, il était président de l’exploitation chez Bell Canada, où il a travaillé pendant sept ans.

Selon l’analyse Ben Schachter chez Macquarie Securities USA, le départ de M. Pichette est inattendu. Il laisse planer de l’incertitude sur qui contrôle les coûts au géant de l’internet.

«Il a fait un travail fantastique. En général, je pense qu’il était aussi ouvert que Google puisse l’être», a aussi commenté M. Schachter.

M. Pichette quitte la compagnie établie à Mountain View en Californie après deux autres hauts dirigeants. Alan Eustace, qui a joint Google en 2002 et qui occupe le poste de vice-président principal du savoir, doit faire ses adieux à la compagnie ce mois-ci.  Ce départ fera suite à celui d’Andy Rubin, qui a délaissé Google l’an dernier pour créer un incubateur d’entreprises. M. Rubin supervisait le développement du logiciel Android pour téléphones intelligents.

Patrick Pichette, qui est membre du conseil d'administration de Bombardier depuis 2013, a obtenu une licence en administration des entreprises à l’Université du Québec à Montréal. Il est également titulaire d'une maîtrise en philosophie, politique et économie de l'Université d'Oxford, qu'il a obtenue dans le cadre d'une bourse Rhodes.