/finance/news
Navigation

5 étapes pour choisir votre entrepreneur

5 étapes pour choisir votre entrepreneur
Illustration fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Un inconnu se présente à votre porte et vous dit qu’il est dans le voisinage pour refaire une toiture. Ainsi, il pourrait vous offrir un rabais vu que l’équipement est déjà dans le coin. Offre exceptionnelle donc!

Ce sont souvent des vendeurs itinérants payés par des entrepreneurs qui se promènent toute la journée pour trouver des contrats. Est-ce la bonne façon de trouver un entrepreneur? J’en doute.

1- Avant de signer...

Ne signez rien à la hâte, demandez au moins trois soumissions. Listez tout le travail à accomplir et soumettez à chacun des entrepreneurs pour comparer des pommes avec des pommes et évitez des extras qui seront facturés en surplus.

2- Obtenez des références

Informez-vous auprès de vos amis ou votre famille pour obtenir le nom d’un entrepreneur en rénovation de confiance. Attention! Il existe trois types de référence; il faut les différencier:

  • Votre référence a utilisé les services d’un entrepreneur et en est très satisfaite.
  • On connaît un entrepreneur, mais on n’a jamais utilisé ses services.
  • Internet peut aussi fournir des références d’entrepreneur comme renoassistance, zoomission, etc.

Comme vous pouvez le deviner, la première référence est bien meilleure que les autres selon moi. Pour compléter la qualité de la référence, essayez de savoir quel est le montant des travaux réalisés par l’entrepreneur, était-ce un travail de 200 $ ou de 100 000 $?

3- L’entrepreneur possède les licences requises

Toujours s’assurer d’avoir le bon entrepreneur avec les bonnes licences. C’est parfois très tentant de prendre l’ami du beau-frère à 15 $/h, mais qui n’a souvent pas les bons outils ni les bonnes méthodes de travail. Un ami a retrouvé dans un immeuble qu’il venait d’acheter un bricoleur qui a refait le filage du duplex au complet avec du fil de rallongement. Tout a dû être arraché et repris, incluant une bonne partie des murs de gypse.

4- L’entrepreneur possède une assurance responsabilité civile

S’il survenait un problème et que votre entrepreneur faisait brûler votre maison, soyez certain qu’il est couvert pour une assurance responsabilité. Demandez-lui directement une copie de son assurance. L’an dernier, un briqueteur qui avait ses cartes de compétence à qui j’ai demandé une copie de son assurance responsabilité m’a avoué ne pas en détenir. Devinez ce que j’ai fait...

5- Choisir le moins cher ?

La réponse est non. Il n’y a pas seulement le prix qui compte, mais aussi l’expérience de l’entrepreneur et la qualité des travaux. SI vous devez faire reprendre trois fois la rénovation, vous ne gagnez rien, en plus de tout le stress qui vient avec le projet et parfois des poursuites aux petites créances. Examinez attentivement ce qui est inclus dans la soumission et ce qui ne l’est pas. Tenez compte de tous les frais supplémentaires non inclus comme les conteneurs, frais de livraison, etc.

Ghislain Larochelle est un professionnel inscrit à l’Ordre des ingénieurs du Québec ainsi qu’à l’OACIQ. Son entreprise de formations et de coaching pour investisseurs en immobilier – Immofacile.ca – peut percevoir des honoraires liés à la formation et aux soirées de conférences mensuelles.

***

Vous vous posez des questions concernant la consommation et vos finances personnelles ? Nos experts attendent vos questions. Par courriel : dansvospoches @quebecormedia.com