/opinion/columnists
Navigation

Je boycotte mon dentiste!

Coup d'oeil sur cet article

Ainsi, des milliers d’étudiants ont décidé de boycotter leurs cours pour manifester contre l’austérité, contre les hydrocarbures et pour le développement durable.

Ainsi, des milliers d’étudiants ont décidé de boycotter leurs cours pour manifester contre l’austérité, contre les hydrocarbures et pour le développement durable.

Parfait, n’allez pas à vos cours.

Qu’est-ce que vous voulez que ça me fasse?

Boycottez l’école pour les cinq prochaines années si vous le voulez.

N’y allez pas pendant 10 ans.

Si vous aimez ça, vous tirer dans le pied, allez-y fort, on ne vous arrêtera pas.

Pas de cours, pas de salaire

C’est comme si je disais: «Je n’irai pas chez le dentiste tant que le gouvernement canadien continuera de faire affaire avec l’Arabie saoudite...»

Qu’est-ce que ça peut bien vous faire que je n’aille pas chez le dentiste? Rien. Les seules victimes de ce chantage seront mes dents, c’est tout.

Vous refusez de recevoir l’éducation à laquelle vous avez droit?

C’est votre choix. Le monde va continuer de tourner.

Mais on est en droit de se poser quelques questions, par contre...

Question 1: si les frais de scolarité étaient plus élevés, peut-être que les étudiants y penseraient à deux fois avant de refuser de recevoir des services qu’ils ont payés, non?

Plus un service est cher, plus il a de la valeur et moins on est enclin à s’en passer...

Question 2: les profs qui encouragent les étudiants à «boycotter leurs cours» agiraient-ils de la sorte s’ils n’étaient pas payés lors des «grèves»? Tu ne donnes pas de cours? Parfait, mais tu ne reçois pas de salaire.

Je ne sais pas pourquoi l’État paierait des profs qui non seulement n’enseignent pas, mais encouragent leurs étudiants à ne pas se présenter à leurs cours!

Le droit à l'éducation 

Question 3: pourquoi les contribuables continueraient-ils à financer des cours dont les étudiants ne veulent pas?

Tu ne veux pas aller à tes cours? Parfait. Mais je ne vois pas pourquoi une partie de mon salaire irait à payer un service que tu ne veux pas utiliser.

Moins tu vas à l’école, moins les contribuables vont financer tes cours, et plus tu vas payer de ta poche.

Après tout, c’est TA décision de ne pas aller à l’école, pas la mienne. On ne subventionne pas des écoles pour qu’elles restent vides.

Question 4: l’État a le DEVOIR de donner des cours aux étudiants sérieux qui veulent s’éduquer. Ce n’est pas vrai que certains étudiants qui n’ont rien d’autre à faire que de se taper des réunions interminables vont empêcher les étudiants qui bossent et qui font un effort de recevoir les services qu’ils ont dûment payés.

Tu ne veux pas aller à l’école? Tu juges que crier des slogans dans la rue pendant trois semaines va t’apporter plus dans la vie que suivre tes cours?

Parfait. Mais tu n’as pas le droit d’empêcher quiconque d’entrer au cégep ou à l’université pour suivre ses cours. C’est SON DROIT.

«Toute personne a droit à l’éducation.» Article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Les parents 

Et enfin, en tant que parent: je t’aide pour que tu puisses étudier en toute quiétude.

Tu n’iras pas à l’école? Je ne t’aiderai pas.