/opinion/blogs
Navigation

Présence des femmes dans l’espace public à visage découvert

Le niqab est un voile qui ne laisse voir que les yeux de la femme qui le porte.
© PC

Coup d'oeil sur cet article

Monsieur Stephen Harper, Premier ministre du Canada

Monsieur Thomas Mulcair, Chef du Nouveau parti démocratique du Canada

Monsieur Justin Trudeau, Chef du Parti libéral du Canada

 

Messieurs,

L’Association des religieuses pour les droits des femmes (ARDF), dont l’un des buts est de participer à la transformation des rapports inégalitaires entre les femmes et les hommes, suit attentivement le débat partisan à propos du port du niqab dans la sphère publique.

Votre position pour ou contre le port du niqab nous presse à vous exprimer notre incompréhension et notre profond désaccord avec vos divers argumentaires et la tergiversation de vos choix à saveur plus électoraliste que de recherche du bien commun. 

Voici vos affirmations telles que reçues dans les médias :

Il n’est pas convenable de se couvrir le visage avec un niqab lors d’une cérémonie de citoyenneté, mais il peut être convenable de le faire lors d’autres activités ou en d’autres circonstances, comme dans la fonction publique fédérale, selon Stephen Harper.

Le port du niqab est acceptable en tout temps et en tout lieu au Canada, selon le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau

Et, selon Thomas Mulcair, le premier ministre Stephen Harper alimente l’islamophobie lorsqu’il affirme que le port du niqab est « enraciné dans une culture qui est misogyne ».

Devant toutes ces affirmations contradictoires, nous de l’ARDF croyons qu’il faut avoir le courage d’une vision commune à savoir : que l’assermentation pour l’obtention de la citoyenneté canadienne ou tout acte public citoyen ainsi que les services publics, doivent se donner et être reçus à visage découvert, et ce pour des raisons de sécurité, de paix sociale et du principe de l’égalité homme femme

En vous remerciant pour l’attention portée à cet avis, nous affirmons notre volonté de vivre dans une société à la fois inclusive et respectueuse des valeurs qui la fondent. En ce sens, nous comptons sur un leadership cohérent et rassembleur. 

 

L’équipe de coordination nationale de l’ARDF,

Françoise Gagnon, Céline Beaulieu, Louise Bégin, Léona Deschamps, Marie-Paule Lebel


Vous désirez réagir à ce texte dans nos pages Opinions?

Écrivez-nous une courte lettre de 100 à 250 mots maximum à l'adresse suivante: