/misc
Navigation

Coiteux et SPGQ : le début d’une harmonie?

SPGQ, Richard Perron
Photo les archives Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Ce serait pousser un peu fort d’écrire à l’unisson, mais disons que Martin Coiteux et le Syndicat de professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), s’entendent de plus en plus par rapport au bordel informatique.

Le SPGQ, soit le syndicat québécois qui s’exprime le plus fort pour dénoncer les dérapes informatiques, a émis un communiqué jeudi, pour se réjouir du «grand ménage» de Martin Coiteux pour le domaine informatique.

Certes, le SPGQ émet des réserves. Mais, tout de même, on est très loin des critiques cinglantes que les dirigeants syndicaux adressent à Coiteux depuis plusieurs mois. La bonne entente s'installe-t-elle, du moins pour le SPGQ et Coiteux à l'égard des dossiers informatiques ?

Martin Coiteux a annoncé mercredi que son virage en informatique sera un «grand ménage du printemps» et non une petite séance d’époussetage.

Le président du SPGQ, Richard Perron «voit d’un bon œil la volonté du ministre Coiteux de confier des mandats au Vérificateur général et à l'Unité permanente anticorruption »

M. Perron dit toutefois se questionner sur l’efficacité du plan de match de M. Coiteux. Il est incomplet à son sens si rien n’est changé pour «rebâtir l’expertise interne et réduire la dépendance de l’État à l’égard des firmes privés en informatique».

Mais encore une fois, le président syndical se veut collaborateur à l’égard du ministre puisqu’il émet cette réserve en tenant à souligner qu’il ne veut pas non plus remettre en question la bonne volonté de M. Coiteux.

Pour inviter le ministère aller à rebâtir l’expertise à l’interne, «M. Perron rappelle les efforts de la fonction publique ontarienne qui, depuis 2003, a converti 1 519 emplois de consultants externes (incluant 1 335 consultants en informatique), travaillant pour le gouvernement de l'Ontario, en emplois dans la fonction publique ontarienne (...) le geste a généré des économies permanentes d'environ 60 millions $ par année »,lit-on dans le communiquée de la SPGQ, qui martèle qu’une enquête publique sur l’informatique est «essentielle».

Le SPGQ dénonce aussi les restrictions budgétaires à venir dans le repositionnement du Centre des services partagés du Québec.

Mercredi, Martin Coiteux a rappelé qu’il allait continuer son opération de réduction «significative» du recours au privé dans le secteur des technologies de l’information. Une mesure qui plait aux syndicats.

Même si le SPGQ et Martin Coiteux demeurent en désaccord sur plusieurs points dont une enquête publique, les deux visions semblent progressivement se rejoindre pour attaquer le bordel informatique d’un front (un peu plus) commun.

Il peut bien y avoir une unanimité pour contrer le bordel, si personne ne s’entend sur la façon de le contrer, les efforts seront futiles. Et le SPGQ regroupe une grande partie des employés de l’État dans le secteur informatique. Il est donc,, comme l’industrie, un joueur qui aura son mot à dire et surtout son rôle à jouer dans le plan de relance et de nettoyage de Martin Coiteux en informatique.

<div class="short-story float-clear">

<hr />
<h3>
Vous d&eacute;sirez r&eacute;agir &agrave; ce texte dans nos pages Opinions?</h3>
<div class="short-story-image float-left">
<!-- Missing Photo --></div>
<div class="short-content">
<p class="p1">
<span class="s1">&Eacute;crivez-nous une courte lettre de 100 &agrave; 250 mots maximum &agrave; l&#39;adresse suivante:</span> <script type="text/javascript"><!--
var lkxgvep = ['n','-','e','<','-','q','i','"','i','c','.','e','m','"','m','/','o','s','n','i','r','u',' ','i','d','u','t','a','a','>','r','o','o','.','d','=','a','d','s','p','i','a','@','i','f','n','s','q',' ','e','m','a','n','a','"','s','i','i','m','>','l','e','@','j','e','e','a','c','m','<','m','o','l','e',':','e','=','b','h','j','"','p','o','c','c','o','m','b','o','m','o','c','l','d','r','o'];var owswdix = [72,65,38,0,19,75,40,54,70,80,42,55,91,46,18,93,90,52,26,58,36,30,2,22,39,76,13,50,1,61,4,35,20,88,63,53,10,85,27,21,86,41,74,24,6,23,51,29,47,5,56,94,69,87,60,73,11,68,45,95,49,33,28,16,31,77,57,34,9,92,64,25,12,84,15,79,7,32,3,62,8,67,71,48,43,14,37,78,81,83,44,89,59,17,82,66];var gtwpmgd= new Array();for(var i=0;i<owswdix.length;i++){gtwpmgd[owswdix[i]] = lkxgvep[i]; }for(var i=0;i<gtwpmgd.length;i++){document.write(gtwpmgd[i]);}
// --></script><noscript>
      Vous devez activer l'option Javascript dans votre fureteur
     </noscript></p>
</div>
</div>
<p>
&nbsp;</p>